• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

La détente (1962-1975).

Posté par bricabraque le 18 octobre 2007

La détente (1962-1975). dans guerre froide / relations internationales

Rencontre entre le Soviétique Léonid Brejnev et l’Américain Richard Nixon (caricature à la une du Time).

 

La Détente carctérise les rapports Est/Ouest des lendemains de la crise de Cuba (octobre 1962), à l’acte final de la conférence d’Helsinki, en 1975. Elle implique non seulement une reconnaissance mutuelle entre les deux camps, mais aussi le maintien de négociations constantes, des accords diplomatiques et des échanges commerciaux et culturels entre les deux blocs. Elle ne met pas fin néanmoins à la guerre froide, qui connaît seulement une éclipse.

Plusieurs éléments rendent nécessaires cette Détente. Des contestations se font jour à l’intérieur de chaque bloc (les Chinois rejettent l’évolution du modèle soviétique à partir de 1964; la France critique l’intervention américaine au Vietnam et se retire du commandement intégré de l’OTAN en 1966). A cela s’ajoutent les graves difficultés économiques de l’URSS qui doit recourir à des importations massives (la course aux armements coûte très cher). Enfin, n’oublions pas la peur suscitée par la crise de Cuba.

Quelques actions emblématiques de la détente:

* Politique de contrôle des armements des deux grands.

- Le traité de Moscou interdit les essais nucléaires atmosphériques (1963).

- Le traité de non prolifération des armes nucléaires, conclu à l’initiative des EU et de l’URSS, en 1968, a pour objectif d’empêcher la prolifération nucléaire, c’est-à-dire l’augmentation du nombre d’Etats disposant d’un armemement nucléaire indépendant. Le TNP ferme ainsi le « club nucléaire » et suscite les critiques des pays non-alignés, mais aussi de la France et de la Chine.

- Les négociations SALT I (Strategic Arms Limitation Talks = conversation sur la limitation des armements stratégiques) commencées en 1969 aboutissent à la signature d’un traité signé en 1972 par l’Américain Richard Nixon et le Soviétique Léonid Brejnev. Il limite pour cinq ans les armements stratégiques offensifs (les missiles intercontinentaux de portée supérieure à 5500 km), ainsi que les ABM (les missiles antibalistiques conçus pour intercepter les missiles ennemis avant qu’ils n’atteignent leur objectif).

*Essor des échanges. 

- Essor des échanges commerciaux, vitaux pour l’URSS qui achète aux Américains des céréales, des ordinateurs et des usines-clés en mains. Essor des échanges scientifiques pour la conquête spatiale (surtout si l’on sait que l’autre camp connaît les informations livrées !).

- L’installation du « télétype rouge » (1963), qui permet une communication directe entre Moscou et Washington symbolise la volonté de dialogue qui se fait jour avec la Détente.

- La Conférence sur la sécurité et la Coopération en Europe aboutit en 1975 à la signature du Traité d’Helsinki. Ce dernier reconnaît comme intangibles les frontières européennes issues de la Seconde Guerre mondiale. Il proclame le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Il prône davantage de coopération économique, scientifique et technique entre Etats européens. Cette conférence constitue à la fois l’apogée et la fin de la Détente. 

11 Réponses à “La détente (1962-1975).”

1 2
  1. fehintsoa dit :

    bonjour et merci!!!!!!!!!!

1 2

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...