• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

La guerre du Vietnam (1963-1973).

Posté par bricabraque le 20 octobre 2007

La guerre du Vietnam (1963-1973). dans approfondirVietnam_napalm_19721 dans guerre froide / relations internationales 

La très célèbre photo de Phan Thi Kim Phuc, enfant grièvement brûlée, s’échappant de son village bombardé au napalm. 

Les accords de Genève (1954) mettent un terme à la guerre d’Indochine. L’ancienne colonie française laisse place à de nouveaux Etats qui accèdent à l’indépendance : le Laos, le Cambodge. Pour le Vietnam, les accords de Genève envisagent une coupure provisoire du Vietnam, de part et d’autre du 17 ème parallèle:                                                                                                                                                                                                     - au Nord, s’impose un régime communiste dirigé par Ho Chi Minh et le Vietminh, appuyé par l’URSS et
la Chine, avec pour capitale Hanoï.                                                                                                                                                        

 - au Sud, une dictature proaméricaine très corrompue, dirigée par Ngô Dinh Diêm, avec pour capitale Saigon. Contre celle-ci se développe une opposition communiste (le Viêt-Cong : « communistes vietnamiens ») soutenue par le Nord qui veut réunifier le pays.    

En l’absence de tout dialogue entre ces deux Vietnam, la réunification du pays (après la tenue d’organisations libres), pourtant prévue par les accords de Genève, ne peut avoir lieu.  Rapidement l’opposition contre le régime de Diêm grandit (vague de suicides de bonzes qui s’immolent publiquement par le feu). J.F. Kennedy lâche Diêm, qui se fait renverser et tuer par un coup d’Etat militaire (en 1963). 

unforgettable-photos-03

Immolation du bonze Thich Quang Duc en 1963;

« L’escalade américaine » au Vietnam débute en 1964, à la suite d’un incident naval qui oppose deux destroyers américains à la flotte nord-vietnamienne. Les Etats-Unis procèdent à des bombardements massifs sur le nord (sur Hanoi en 1965). Progressivement, les Etats-Unis interviennent aussi à terre. Kennedy lance l’offensive, poursuivie par Johnson. Les effectifs américains ne vont cesser d’augmenter (quelques milliers en 1964, 175 000 en 1965, 500 000 en 1967 !).  Le conflit, limité dans un premier temps à une guérilla, prend progressivement l’aspect d’une guerre conventionnelle, qui s’enlise peu à peu. L’utilisation d’armes terribles (napalm, armes chimiques) entraîne de très nombreuses victimes, le plus souvent civiles. 

guerre_vn2

Une guerre d’une violence inouïe.

 Le conflit est très médiatisé. Les images envoyées par les envoyés spéciaux choquent profondément la société américaine par leur violence. En mars 1969, le récit du massacre de centaines de vietnamiens dans le village de My Lai par le New York Times suscite une grande colère. L’opposition à la guerre s’organise aux Etats-Unis (campus) et ailleurs : le 20 novembre 1969, une manifestation rassemble 250 000 Américains à Washington ; en 1968, Johnson ne peut plus sortir de son pays, tant le rejet des Etats-Unis est fort dans le monde.  Les pourparlers de paix ouverts en 1968 à Paris traînent en longueur (plus de 5 ans pour signer le traité de paix).

larryburrows1962wk1

L’utilisation du napalm devient courante lors de la guerre du Vietnam.

Durant cette période, les EU optent pour la « Vietnamisation », c’est-à-dire un retrait progressif du Sud Vietnam (tout en maintenant une aide aux forces anticommunistes. Mais face aux attaques incessantes des communistes, les Américains doivent intervenir au Cambodge en 1970 et reprendre les bombardements contre le Nord Vietnam en 1972.   Nixon parvient enfin à mettre un terme au conflit avec les accords de Paris (1973).  Cette guerre s’achève par une victoire complète des communistes, qui font la conquête de l’ensemble du pays en 1975 (entrée des communistes à Saigon le 30 avril), sans parler des Khmers rouges qui ont déjà submergé le Cambodge. Le pays est officiellement réunifié en 1976, Saigon s’appelle désormais « Hô Chi Minh Ville ».   

huibertvaneshv5

Les Américains évacuent Saigon en urgence en avril 1975.

 La facture à payer pour les Etats-Unis est très lourde. Ils sont affaiblis et humiliés. Les séquelles matérielles et surtout psychologiques sont profondes. Il s’agit d’une terrible défaite, pour un pays qui n’en a jamais vraiment connu. Un petit pays du tiers monde a défait et ridiculisé la première puissance mondiale. Enfin le monde entier est alors fortement antiaméricain et ce pays doute de ses valeurs. 

Liens utiles:

- Une courte chronologie.

- Les films sur la guerre du Vietnam sur le site thucidyde.com.

17 Réponses à “La guerre du Vietnam (1963-1973).”

1 2
  1. Nancy dit :

    On ne devrait jamais faire de mal à un enfant ! L’enfant est le futur et sans futur, il n’y a plus rien !

  2. morgane dit :

    puréé quand j’ai vu ca ca ma troop chokéé!!! ca craiint nan peche!!

  3. Anonyme dit :

    j ai ete au vietnam en 2008,ses vietnamiens sont tellement acceuillant et souriant ,beaucoup de mal a ce dir autant de souffrance;je recherche photos sur cette guerre pour comprendre et que personnes ne ferme les yeux.j ai vecu 2 ans avec une famille cambodgienne et sa laisse d enorme traces ,j ai visiter le cambodge et mon coeur reste la bas

  4. sarah dit :

    salut à tous mon rêve c’est d’aller au vietnam jespère qu’un jours je pourai le réaliser enplus tous c’est commentaire me donne trop envis d’y aller !!!!!!!!!!!!! :D <3 I LOVE VIETNAM

  5. Shoya Tomizawa dit :

    je suis également de l’avis de Nguyen sur le statu de ce document, il ne met en cause qu’un seul parti. bien que je soutienne fortement le vietnam dans les moments dur de cet après guerre il est très dificil à quelqu’un de comprendre cette guerre avec seulement peu de renseignement. dans cet exposé tu imposes ton point de vu et non celui d’une personne neutre .

  6. Anonyme dit :

    :( bien triste cette guerre

  7. taho dit :

    :{triste
    de ce que les ancien ont fait

1 2

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...