• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

La guerre d’Indochine (1946-54) :

Posté par bricabraque le 21 janvier 2008

 La guerre d’Indochine (1946-54) : dans Asie indo4

 Les occasions manquées :

 * L’Indochine française :  La colonisation française en Indochine remonte à la fin du XIXème siècle (vers 1875), mais elle ne permit jamais vraiment sa pacification totale (révoltes fréquentes). Cette colonie se compose de 5 territoires : le Tonkin, l’Annam et la Cochinchine peuplés de Vietnamiens ; le Laos (Laotiens) et le Cambodge (Khmers). 

 Au Tonkin, le Vietminh, mouvement nationaliste ancien, fondé par le communiste Hô Chi Minh, a commencé la lutte contre la France dès les années 30. Mais pendant la guerre, il lutte contre les Japonais. A la fin du conflit, il proclame l’indépendance de la République démocratique du Vietnam.

giap-ho-390 dans décolonisations 

Ho Chi Minh (à droite), en compagnie du génial stratège Vo Nguyen Giap.  

* De 1945 à la fin 1946, la France louvoie entre négociation et répression : 

 En mars 1946, les accords Sainteny-Hô Chi Minh reconnaissent le Vietnam comme « un Etat libre au sein de l’Union française ». Mais les arrière-pensées continuent : Hô veut unifier les trois provinces vietnamiennes ; les colonialistes français (dont le gaulliste Thierry d’Argenlieu) créent, contrairement aux accords, une République de Cochinchine.

Les incidents se multiplient. La France bombarde le port d’Haïphong et fait 6000 morts en novembre, les Vietnamiens ripostent en massacrant des Européens en décembre. C’est la guerre…

 dans notions et définitions 

Soldats français blessés à la bataille de Diên Biên Phu (mai 1954).

La guerre :

 * De 1946 à 1950, la guerre coloniale oppose l’armée française, moderne, et une troupe de « va-nu-pieds » qui devient une armée disciplinée et inventive sous les ordres du général Giap. * Après 1950, le contexte de guerre froide transforme le conflit. Les Vietnamiens sont aidés par l’URSS et la Chine. Les Français sont soutenus par les Américains, qui voient dans le conflit une tentative de conquête communiste, comme en Corée. Ils lui fournissent armes et capitaux. L’opinion française est peu concernée par cette guerre lointaine, menée par la seule armée de métier. 

* La défaite française:

L’ offensive de Diên Biên Phu se traduit par un désastre, le 7 mai 1954. Le gouvernement Mendès-France et le Vietminh signent, fin juillet 1954, les accords de Genève : le Vietnam Nord, communiste, est indépendant ; le Vietnam  Sud, sous tutelle française, doit se prononcer 2 ans plus tard sur une éventuelle réunification avec le Nord. Le Laos et le Cambodge sont indépendants. Les Américains, restés sur place, poussent le Sud à se proclamer Etat  indépendant. Ils prennent le relais de la France …

Liens:

-7 mai 1954, la chute de Diên Biên Phu sur Boomer-cafe.net.

- Un excellent article (comme d’habitude) de R. Tribouilloy sur son blog.

2 Réponses à “La guerre d’Indochine (1946-54) :”

  1. Lecas dit :

    HAHAHA ^^ vous au moins, vous ne faites pas du tout de l’Histoire orientée. On sent comme une certaine affection pour le viet minh contre les méchants colonialistes français. Ca manque de rigueur mais on peut pas vous en vouloir, c’est de bonne guerre si j’ose dire, ça sert votre propos.
    Juste un détail parmi d’autres, Dien Bien Phu n’a jamais été une offensive. Ou alors totalemnt révolutionnaire et secrète ^^

  2. bricabraque dit :

    Je ne vois pas très bien en quoi cet article est orienté, mais vous pouvez peut-être m’éclairer…

    J.B.

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...