• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

L’année 1968 en photographies.

Posté par bricabraque le 27 mars 2008

L'année 1968 en photographies. dans 1968 eddievietnamvv5

A Saïgon, le 1er février 1968, alors que débute « l’offensive du Têt », le chef de la police sud-vietnamienne exécute d’une balle dans la tête un officier communiste. Cette photo vaut à son auteur, Eddie Adams, le prix Pulitzer.

Le 31 janvier 1968, la nuit du Nouvel An lunaire,  les soldats nord-vietnamiens communistes du Front national de libération se lancent à l’assaut des villes du Sud-Vietnam et encerclent les principales bases américaines à Huê et Khe Sanh. C’est un échec militaire pour le FNL, mais une victoire politique. Les Américains se rendent compte qu’une victoire rapide au Vietnam est hors de portée.

032904 dans 1968

 John Olson ©Stars and Stripes

Lors de la bataille de Huê, en février 1968, un marine porte un enfant vientamien blessé, enveloppé dans une couverture. L’auteur de la photographie se nomme John Olson. Il n’a que 19 ans lorsqu’il arrive à Saïgon en 1967. Il parvient à se faire embaucher comme photographe par Stars and stripes, le quotidien de l’armée américaine. Dans une interview récente, il revient sur cette expérience éprouvante: »Les cinq jours que j’ai passés à Huê ont été à la fois les plus excitants et les plus horribles de mon existence. Si je pouvais revivre un moment de ma vie, ce serait celui-là. »

 

ra7a

Marche à Memphis le 8 avril 1968 en hommage à Martin Luther King, assassiné deux jours plus tôt. Au centre, on distingue sa veuve, Coretta King et à sa gauche Ralph Abernaty, bras droit du dr King et fidèle parmi les fidèles de MLK.

cohnbenditck5

 Les photographes Gilles Caron et Jacques Haillot immortalisent le sourire provocateur de Daniel Cohn-Bendit à l’encontre d’un CRS. Le 3 mai 1968, la Sorbonne est évacuée. Les affrontements débutent entre les forces de l’ordre et les étudiants. Cohn-Bendit, figure emblématique du mouvement estudiantin, est convoqué devant le conseil de discipline de l’université de Paris. Sur cette photo, deux sociétés s’affrontent.

Pour en savoir plus sur le mouvement du 22 mars à Nanterre, voir l’article de J.C. Diedrich.
 

RFK%20conspiracy%20test

C’est juste après avoir remporté les élections primaires de Californie, qui le relançait dans la course à l’investiture du parti démocrate en vue de la présidentielle, que Robert Kennedy, se fait assassiner par Sirhan Sirhan, le 5 juin 1968 (il mourra le lendemain à l’hôpital). Bobby venait de terminer son discours et prenait un bain de foule lorsque Sirhan est arrivé et a tiré plusieurs balles à bout portant en direction du sénateur Kennedy. Sirhan Sirhan a déclaré qu’il avait tué Robert Kennedy parce qu’il avait apporté son soutien à Israël dans la guerre des six jours en juin 1967.

Pour en savoir plus sur ce drame, cliquez ici.

 koudelkaflagmd5

La répression soviétique écrase le « printemps de Prague ». Ici, le corps d’un jeune Praguois, mort pour avoir tenté de poser un drapeau Tchèque sur un char soviétique. Originaire de Tchécoslovaquie, Josef Koudelka photographie les événements d’août 1968. Publiées d’abord anonymement aux Etats-Unis, il reçoit le prix Robert Capa pour ces images saisissantes.

 josefkoudelka2

Du 21 au 27 août 1968, les jeunes Tchèques prennent d’assaut les chars du pacte de Varsovie venus restaurer l’ordre soviétique dans cette démocratie populaire « remuante ». Ils tentent d’entamer une discussion en russe avec les soldats: »Pourquoi êtes-vous là? De quel droit? Où voyez-vous des contre-révolutionnaires? » Les jeunes soldats  soviétiques sont décontenancés par ces réactions.

Pour en savoir plus sur le printemps de Prague, lisez l’article du blog.

mccullin-03

http://www.horvatland.com/images/entrevues/mccullin-03.jpg

Le Nigéria accède à l’indépendance en 1960. Il s’agit d’un pays composé de peuple très divers: yorubas à l’ouest du Niger, Ibos à l’est du fleuve, Haoussas au nord. Ces derniers conservent la prépondérance politique. Les Ibos, implantés dans le sud-est du pays, s’engagent dans la voie de la sécession et constituent la République indépendante du Biafra (30 mai 1967). La province concentre les 4/5 des richesses pétrolières du pays.

Dans ces conditions, cette tentative séparatiste est inadmissible pour le gouvernement fédéral. Une atroce guerre civile débute alors (elle durera 30 mois, de mai 1967 à janvier 1970) et fait entre 1 et 2 millions de morts. Finalement, cette sécession biafraise est écrasée par l’armée fédérale nigériane.

Ce conflit est aussi un des premiers terrains d’action des organisations humanitaires. Ainsi, en septembre 1968, Bernard Kouchner et trois autres médecins se rendent au Biafra à l’appel de la Croix Rouge qui dénonce une famine meurtrière, provoquée par le blocus mené par le gouvernement fédéral nigérian.

Don McCullin: »Biafra » (1969).

Une photographie d’une violence inouïe qui permet de mesurer l’intensité de la famine provoquée par la guerre du Biafra. Choqué par ce qu’il voit,  McCulin cesse de photographier les combattants pour se focaliser sur ces enfants sacrifiés. Il entend ainsi convaincre la communauté internationale d’intervenir pour mettre un terme à cette tragédie.

0,,5263629,00

En 1968, à Mexico, les deux sprinters américains Tommie Smith et John Carlos protestent contre la ségrégation raciale qui continue de sévir aux EU. Lors de la remise des médailles, ils brandissent le poing ganté de noir, tête baissée, à la manière du Black Power. L’image fait le tour du monde et souligne le rôle primordial que joue désormais la télévision.

Lors d’une interview accordée en 1997, Tommie Smith revient sur ce geste: »Il ne s’agit pas de saboter une cérémonie que je respecte, mais de lui donner un sens. [...] Les pieds nus évoquent la pauvreté des Noirs en Amérique. Mon foulard et le collier de John Carlos rappellent les lynchages opérés dans le sud. Les poings gantés représentent la force et l’unité du peuple noir. Je conserve à la main la pousse d’olivier que l’on vient de m’offrir. L’hymne va commencer. [...]« 

Pour en savoir plus: cliquez ici.

Dick Fosbury par Raymond Depardon, Mexico 1968. Lors de l’épreuve de saut en hauteur, l’Américain Dick Fosbury utilise une technique personnelle afin d’effacer la barre. Il remporte la médaille d’or en franchissant 2,24m. Il laissera son nom à cette technique qu’il a mise au point.

Raymond Depardon est un des photographes (mais aussi  réalisateur) les plus célèbres. Il a couvert un très grand nombre d’événements clefs. Pour s’en convaincre, lisez l’interview passionnante de Raymond Depardon autour de l’année 1968.

portada

http://www.camacho.com.mx/tlatelolco68/principal.html

Le 2 octobre 1968, l’armée ouvre le feu sur une manifestation étudiante à Mexico, place des Trois-Cultures: on compte plus de 300 morts et centaines de blessés. Au même moment, les medias du monde entier s’intéresse alors à la capitale mexicaine … car elle accueille les JO.

21PAR83916-773737

Richard Nixon, 1968, Etats Unis d’Amérique, Campagne présidentielle. (c)
Raymond Depardon/Magnum Photos.

Le républicain Nixon remporte l’élection présidentielle le 5 novembre 1968. Il devance de peu le démocrate Humphrey, sans doute privé de victoire par la candidature de George Wallace, partisan du maintien de la ségrégation dans le sud des Etats-Unis.

apollo8cu4

1968 © William Anders : »Earthrise » (« clair de terre »).

Cette photo, prise le 24 décembre 1968, est sans doute une les plus célèbres au monde. Pour la première fois, les hommes contemplent leur planète depuis la lune. William Anders, l’auteur de ce clichet, était un des trois membres de la mission Apollo VIII, à destination de la lune. Tout au long de leur révolution autour de la lune, Borman, Lovell et Anders entament les repérages pour les futures missions d’alunissage.

Jamais des hommes n’avaient vu la Terre de cette manière. L’astronaute dira d’ailleurs à son retour: « A un moment, je l’ai visée avec mon pouce [la Terre], et, à cette distance, il la cachait entièrement. J’ai réalisé à quel point nous étions tous insignifiants si tout ce que j’avais connu pouvait tenir derrière mon pouce. »

Sources:

- Le Hors-série du Monde 2 consacré à l’année 1968.

- Les sites internet ajoutés en lien (ci-dessous et dans le corps de l’article).

Liens:

- La richissime sélection de photos du Laïs d’Olibrius.

- La série de clichets terrifiants de John Olson lors de la bataille de Huê, au cours de l’offensive du Têt.

- Sélection de 52 photographies célébrissimes.

- Des photos des violences et assassinats d’étudiants à Mexico.

- Le dossier documentaire réalisé par M. Augris consacré à L’ANNEE 1968 EN FRANCE ET DANS LE MONDE. Vous y trouverez une série d’articles (rédigés par les camarades Augris, Tribouilloy, Diedrich et moi-même) classés par thèmes sur l’année 1968.

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...