• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

L’hymne soviétique.

Posté par bricabraque le 17 septembre 2009

L'hymne soviétique. dans guerre froide / relations internationales 09-01

Affiche de propagande soviétique. Soldat de l’armée rouge terrassant la « vipère fasciste ».

 

Jusqu’en 1944, l’hymne soviétique restera l’Internationale. Cependant, depuis l’année précédente, donc en pleine guerre contre le nazisme, Staline avait décidé de doter le pays d’un nouvel hymne. Cette décision s’inscrit dans l’exaltation patriotique d’alors, le « petit père des peuples » ayant joué à fond cette carte afin de remobiliser les Soviétiques malmenés au cours des premiers mois du conflit. Staline convoqua donc au Kremlin poètes et musiciens officiels. Après avoir rejeté 27 textes et plusieurs mélodies, il choisit une musique d’Alexandre Alexandrov (qui est aussi le fondateur des choeurs de l’Armée rouge). Pour les paroles, il retint un texte du poète officiel de l’époque Sergueï Mikhalkov. Ce dernier y loue les mérites de Lénine et surtout des Staline, puis il évoque également la grande guerre patriotique que l’URSS livre alors à la Wehrmacht: « Notre armée est sortie renforcée des combats / Nous libérerons notre pays de ses vils envahisseurs ! ».

Cet hymne eut une histoire mouvementée et fut modifié avec la destalinisation, avant de servir de base à l’hymne russe. Nous revenons sur ces adaptations sur l’histgeobox.

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...