• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

Les oraux de rattrapage d’histoire-géo au bac.

Posté par bricabraque le 25 juin 2010

Les oraux de rattrapage d'histoire-géo au bac. dans bac 2011 dcl0a_2

Bien sûr, je ne souhaite à aucun d’entre vous de devoir passer l’oral de rattrapage du bac, mais si tel est le cas, pas de panique. D’abord, veillez à bien choisir les deux matières à repasser: privilégiez les matières dans lesquelles vous avez eu de très mauvaises notes, en deçà de vos performances au cours de l’année. Les choses se compliquent si vous avez obtenu un 8 ou un 9, dans ce cas là, optez pour la discipline dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

En Histoire Géo: voilà ce que dit le B.O.

Durée : 20 minutes. Temps de préparation : 20 minutes.

L’épreuve porte à la fois sur le programme d’histoire et de géographie. L’examinateur propose deux sujets au choix du candidat. Chaque sujet comporte une première partie, soit en histoire, soit en géographie, qui fait l’objet de l’interrogation principale et une seconde partie dans l’autre discipline qui fait l’objet d’une interrogation plus rapide.

Ces sujets peuvent être accompagnés d’une brève chronologie, de documents, d’une carte ou d’un fond de carte.

L’évaluation des réponses de chaque candidat est globale et doit utiliser tout l’éventail des notes de 0 à 20. L’examinateur évalue la maîtrise des connaissances et la clarté de l’exposition.

Le questionnement qui suit l’exposé peut déborder le cadre strict des sujets proposés et porter sur la compréhension d’ensemble des questions étudiées.

Conseils: pensez que 20 minutes de préparation, c’est très peu. Sur votre brouillon, il convient donc de jeter les idées essentielles et ensuite de les organiser autour de deux ou trois grands axes, comme pour une composition. A l’oral, comme à l’écrit, veillez à bien définir les termes du sujet en introduction.

Parlez normalement, distinctement, pas trop vite, mais sans entrecouper vos phrases de longs silences. Soyez précis(e) (des exemples: des dates, des localisations…) et raccrochez autant que possible le sujet à l’actualité.

Enfin, n’écoutez pas les racontars et autres rumeurs que colportent les candidats qui vous ont précédé dans la salle d’examen (« le jury machin est affreux », « ce prof est une peau de vache »). Comptez avant tout sur votre prestation, qui sera bonne si vous avez bien révisé. Bon courage.

Pour terminer, voici quelques liens utiles sur les oraux de rattrapage en histoire géo.

- Sur le déroulement de l’épreuve oral, un article des clionautes et une grille d’évaluation proposée par Franck David.

- Conseils pour les oraux de rattrapage sur le blog de G. Hoibian. L’auteur vous propose également quelques exemples de sujets.

- 10 points pour réussir l’oral du bac (toutes sections) par Hugo Billard.

- Lire les conseils avisés de R. Tribouilloy.

- Des pistes sur le blog de Vincent Pauthier.

Bonus humoristique:

http://www.dailymotion.com/video/x4sv3

Prestation à ne surtout pas imiter (il s’agit bien sûr d’une pub).

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...