• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

Manabé Shima.

Posté par bricabraque le 14 mai 2011

 

Manabé Shima. dans Asie manabe-shima-florent-chavouet

Sur Samarra, Vservat nous présente avec talent « Manabé Shima », un manga de Florent Chavouet:

 » Après avoir croqué Tokyo, ville mondiale, et ses kobans, du haut de sa chaise pliante dans l’incomparable Tokyo Sanpo, Florent Chavouet s’est choisi une destination insulaire où passer ses derniers mois avant de quitter le Japon. Il nous envoie donc une dernière carte postale du caillou de 1.49 km² qui lui sert de lieu de villégiature, perdu au milieu de la mer intérieure du pays. Si vous voulez tout savoir sur les spots labu-labu, le gori-gori, le Shôshû, la meilleure façon de faire du tuning sur une mamie mobile, maîtriser la géopolitique locale ou encore martyriser un tako… l’embarcadère pour Manabé Shima se trouve sur Samarra. »

Publié dans Asie, Lire-écouter-voir., SAMARRA | Pas de Commentaire »

Japon: quand les mangas envisagent le pire.

Posté par bricabraque le 15 mars 2011

Japon: quand les mangas envisagent le pire. dans Asie submersion_du_japon_01

« Le Japon, actuellement frappé par un enchaînement de catastrophes (tsunami, tremblements de terre, menaces nucléaires) est un pays qui vit avec les risques. Le thème a donc logiquement inspiré les mangakas. Sur Samarra, Aug présente trois propositions de lectures qui couvrent le sujet. »

Lire la suite sur Samarra.

Publié dans Asie, Lire-écouter-voir., SAMARRA | Pas de Commentaire »

L’Histgeobox: l’Histoire géographie au lycée en chansons.

Posté par bricabraque le 9 avril 2010

L'Histgeobox: l'Histoire géographie au lycée en chansons. dans 1968 g2193

Index par interprète.

 

Le programme d’histoire en musique.

Réflexion collective sur l’histoire: Rocé: « des problèmes de mémoire ».

I – Le monde de 1945 à nos jours Introduction : le monde en 1945

1- De la société industrielle à la société de communication

2- Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970 * Les limites du modèle américain et notamment la lutte pour les droits civiques:

Une proposition de séquence que nous avons publiée dans le labo des clionautes

a. La question noire

b. Pacifisme, chansons contre la guerre du Vietnam.

c. Une jeunesse avide changements. Contestation étudiante dans les 1960′s.

d. Les laissés pour compte du rêve américain.

e. Sur les atteintes aux droits fondamentaux.

* La guerre froide et ses prolongements: 165. Billy Joel: »we didn’t start fire ». Les paroles de Billy Joel énumèrent personnages et évènements de 1949 à 1989. Tout cela s’avère donc très utile pour… réviser !

3- Le Tiers-Monde : indépendances, contestation de l’ordre mondial, diversification Néocolonialisme, dictature,… :

De la colonisation aux indépendances :

3- À la recherche d’un nouvel ordre mondial depuis les années 1970

II- L’Europe de 1945 à nos jours 1- L’Europe de l’Ouest en construction jusqu’à la fin des années 1980

2. L’Europe des démocraties populaires.

3- Les enjeux européens depuis 1989

III – La France de 1945 à nos jours 1- Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

2- L’évolution politique

3- Économie, société, culture

4- La France dans le monde

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

________________________

Le programme de géographie en musique.
I – Un espace mondialisé

1- Mondialisation et interdépendances

2- Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

*Les États-Unis : la superpuissance

* La façade atlantique de l’Amérique du Nord

- Molotov: « Frijolero ». Un titre choc sur les relations complexes et ambigües entre Américains et Mexicains.

- Lila Downs: « El bracero fracasado ». cette chanson narre le parcours d’un migrant mexicain clandestin aux Etats-Unis.

 

2 – L’Union européenne

* La puissance économique de l’Union européenne

- 123. Raphaël: « Schengen ». Comme son nom l’indique, cette chanson s’intéresse à liberté de circulation au sein de l’espace Schengen.

* L’Europe rhénane

 

3 – L’Asie orientale

*Une aire de puissance en expansion

*La mégalopole japonaise

 

III – Des mondes en quête de développement

1- Unité et diversité des Sud

2- Une interface Nord/Sud l’espace méditerranéen :

164. Dick Annegarn: »Patera ». Zoom sur les flux de clandestins en Méditerranée, à partir d’un morceau de Dick Annegarn.

 

3- Un État et un espace en recomposition : la Russie.

*Juin approche, donc révisions… : 11. La chanson du dimanche: »Bac ABCD »

 

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

 

Le programme de seconde et de première en musique.

 

Publié dans 1968, Afrique, Algérie, Amérique latine / centrale, Asie, colonisation, décolonisations, documents audio, France politique, France société et culture, Géo: Etats-Unis/Amérique du nord, géographie, guerre froide / relations internationales, L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945, Méditerranée, Mémoires de la Seconde guerre mondiale., modèle américain, Modèle soviétique/démocraties populaires, mondialisation, nouvel ordre mondial?, protest, Racisme / Ségrégation EU, sud, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Jirô Taniguchi: « un zoo en hiver ».

Posté par bricabraque le 2 avril 2010

http://mondomix.com/blogs/media/image/autoscale-300.png

« Jirô Taniguchi est devenu, en quelques années, une référence en matière de manga avec les traductions et publications successives de ses oeuvres en France de « Quartiers lointains », au « Journal de mon père » en passant par « L’homme qui marche ». Ses productions, proches par leur graphisme, de ce que nous connaissons en Occident, lui donnent une place un peu à part dans les réalisations pléthoriques en provenance d’Extrême-Orient. Mangaka dévoué aux oeuvres sérieuses pour ne pas dire dramatiques (gegika), Taniguchi, natif de Tottori, utilise,souvent la cartographie intime de ses personnages pour révéler la société japonaise dans son quotidien, ses pesanteurs, ses retenues et ses interdits. »

Lire la suite de cet article très intéressant de Véronique Servat sur Samarra

Publié dans Asie, Lire-écouter-voir., SAMARRA | Pas de Commentaire »

« Tokyo sanpo ».

Posté par bricabraque le 5 mars 2010


(c) Florent Chavouet

 

« Comme il l’explique dans la préface de son ouvrage, Florent Chavouet, a passé 6 mois en 2006, à Tôkyô, la « plus belle des villes moches.« 


Le blog Samarra sur lequel nous vous parlons régulièrement de musique, de BD, de films et de beaucoup d’autres choses compte depuis cette semaine une nouvelle contributrice. Il s’agit de Véronique Servat. Pour son premier article, elle nous fait découvrir une BD dans laquelle un dessinateur français raconte son séjour à Tôkyô.

Lire l’article sur Samarra.

Publié dans Asie, Lire-écouter-voir. | Pas de Commentaire »

Juge Bao.

Posté par bricabraque le 24 février 2010

Juge Bao. dans Asie juge+bao

Sur Samarra, Etienne Augris nous présente une bande-dessinée faisant le récit des aventures du Juge Bao, un juge itinérant dans la Chine de la dynastie des Song (au XIème siècle). En retraçant son parcours, les auteurs s’attaquent aussi aux problèmes de la Chine contemporaine.

Lire la suite sur Samarra.

 

Publié dans Asie, Lire-écouter-voir. | Pas de Commentaire »

Trois mangas sur la peine de mort au Japon.

Posté par bricabraque le 12 janvier 2010

Sur Samarra, Etienne Augris nous propose de découvrir trois mangas qui abordent à la question de la peine de mort au Japon.

Trois mangas sur la peine de mort au Japon. dans actualité ile%20des%20t%C3%A9m%C3%A9raires

Je cite mon collègue:

« Le Japon fait partie (avec les Etats-Unis, l’Inde et Taïwan) des démocraties qui continuent d’appliquer la peine de mort. Comme au Etats-Unis, il n’y a pas réellement de débat autour de son abolition. [...]

Une quinzaine de condamnés ont été pendus au Japon en 2008. Il semble malgré tout que les choses évoluent au Japon et l’élection historique de Yukio Hatoyama en août y est pour quelque chose. Le leader du Parti Démocratique du Japon (PDJ), qui a mis fin a la domination du PLD depuis l’après-guerre, a choisi de nommer au ministère de la justice Keiko Chiba, une avocate, membre de la ligue des parlementaires pour l’abolition. « 

Lire la suite de cet article sur Samarra. 

—————-

img-so-foot-hors-serie-50-l-gendes-alfredo-di-stefano-kaizer-chiefs-bastia-78-maradona-ren-higuita_x300_arton120112 dans Asie

Toujours sur Samarra, Etienne Augris, nous conseille la lecture d’un magazine qui traite de foot avec humour et pertinence: So Foot.

Il en parle très bien et saura sans aucun doute vous convaincre.

A découvrir ici. 

 

Publié dans actualité, Asie, Lire-écouter-voir., SAMARRA, sport | Pas de Commentaire »

La conférence de Bandung (1955).

Posté par bricabraque le 8 janvier 2010

bandoung.jpg

Il s’agit d’une conférence organisée à l’initiative des Etats du sous-continent indien. Elle se tient en avril 1955, à Bandung, en Indonésie et rassemble 29 Etats africains et asiatiques récemment indépendants. Elle marque l’entrée du Tiers Monde et des ses principaux leaders sur la scène internationale, notamment l’Indonésien Soekarno, le Chinois Chou En Laï, l’Egyptien Nasser, l’Indien Nehru. C’est ce dernier qui prononce d’ailleurs le discours de clôture de la conférence.

« L’Asie n’est plus passive […]. Il n’y a plus d’Asie soumise, elle est vivante, dynamique […]. Nous sommes résolus à n’être d’aucune façon dominés par aucun pays, par aucun continent. Nous ne sommes pas des « béni-oui-oui » qui disent « oui » à tel ou tel pays. Nous sommes des grands pays du monde et voulons vivre libres sans recevoir d’ordres de personne. Nous attachons de l’importance à l’amitié des grandes puissances, mais [...], à l’avenir, nous ne coopérerons avec eux que sur un pied d’égalité. C’est pourquoi nous élevons notre voix contre l’hégémonie et le colonialisme dont beaucoup d’entre nous ont souffert pendant longtemps. Et c’est pourquoi nous devons veiller à ce qu’aucune autre forme de domination ne nous menace. Nous voulons être amis avec l’Ouest, avec l’Est, avec tout le monde. Le seul chemin qui mène droit au cœur et à l’âme de l’Asie est celui de la tolérance, de l’amitié et de la coopération. […]

Je pense qu’il n’y a rien de plus terrible que l’immense tragédie qu’a vécue l’Afrique depuis quelques siècles […], depuis l’époque où des millions d’Africains ont été expédiés comme esclaves en Amérique ou ailleurs, la moitié d’entre eux mourant dans les galères. Nous devons tous accepter la responsabilité de ce drame, oui tous, même si nous ne sommes pas directement compromis. […] Malheureusement, même aujourd’hui, le drame de l’Afrique est plus grand que celui d’aucun autre continent, tant au point de vue racial que politique. Il appartient à l’Asie d’aider l’Afrique au mieux de ses possibilités, car nous sommes des continents frères. […] »

Discours de clôture de Nehru à la conférence de Bandung le 24 avril 1955


La conférence de Bandung (1955). dans Afrique

Nehru lors de la conférence.

 

Nerhu avance quelques grands axes de réflexions dans son discours:

* Il y condamne le colonialisme qui continue de sévir en Afrique et lance un vibrant appel à l’élargissement de la décolonisation.

En effet, à la différence de l’Asie, presque totalement indépendante en 1955, l’Afrique reste victime « de l’immense tragédie », c’est-à-dire le colonialisme et ses séquelles, « dont beaucoup … ont souffert ». D’abord, l’exploitation des hommes, « tant du point de vue racial que politique », a épuisé démographiquement le continent par la traite des noirs et le travail forcé. Elle les maintient toujours sous tutelle en imposant, à l’image de la France, un code de l’Indigénat inégalitaire ou en justifiant un apartheid officiel en Afrique du Sud. L’exploitation économique s’est faite également au profit des métropoles qui importent largement des matières premières et des produits tropicaux à bas prix en échange de produits manufacturés.

 dans Asie

Nehru et Nasser à Bandung.

Cependant, le Maghreb, encouragé par l’Egypte et grâce à des mouvements indépendantistes actifs, menace de plus en plus la présence française en Tunisie et au Maroc. Alors qu’en Algérie, le F.L.N., depuis la Toussaint de 1954, lance un long combat de libération, face au refus de toute évolution des Pieds noirs et de la France. L’Afrique noire britannique ou française reste, quant à elle, totalement soumise, faute de mouvements suffisamment importants pour engager la lutte (à l’exception toutefois de la Gold Coast).

* Nerhu en appelle en outre à la neutralité face aux deux blocs.

D’abord, Nehru refuse toute autre « forme de domination » qui pourrait menacer les nouveaux Etats indépendants. Il s’agit là de refuser la logique des blocs, de rester neutre, face notamment au géant chinois, devenu un des leaders du bloc communiste depuis 1949. Ce neutralisme annonce le non alignement qui trouve son plein effet à Belgrade (1961) en engageant, certes difficilement, ces nouveaux Etats à « être amis avec l’Ouest, avec l’Est, avec tout le monde … ».

* Quelles conséquences et perspectives?

Ce discours est un vibrant appel à résister à « l’hégémonie » et au « colonialisme », c’est-à-dire à s’engager dans l’émancipation. A cette fin, l’Asie doit entamer une coopération réelle avec l’Afrique pour « l’aider … au mieux de ses possibilités ». Effectivement, après Bandung, la décennie qui suit est marquée par la décolonisation plus ou moins pacifique de l’Afrique noire et par la tragique guerre d’Algérie.

A Bandung, les « peuples de couleur » ont retrouvé, comme l’a pertinemment énoncé Léopold Sedar Senghor, « leur éminente dignité ».

 

Publié dans Afrique, Asie, décolonisations, explication de document | Pas de Commentaire »

La décolonisation en musique.

Posté par bricabraque le 10 décembre 2009

De la colonisation aux indépendances en musique:

* L’Ethiopie fut l’un des deux seuls pays africains à ne pas être colonisé au cours du XIX°. En 1936, l’Italie fasciste envahit le pays. Au lendemain de la guerre, le rastafari Hailé Sélassiés’impose:

La décolonisation en musique. dans Afrique

Hailé Sélassié lors de son exil londonien, en 1939.

  • 138. Gainsbourg: « Negusa Nagast ». Dans ce titre, Gainsbourg s’intéresse au négus éthiopien, Hailé Selassié.
  • 142. Bob Marley: »War ». (1976). Les paroles de cette chanson célébrissime de Bob Marley sont en fait une simple reprise d’un extrait d’un discours prononcé par l’empereur éthiopien Hailé Sélassié à la tribune de l’ONU, le 4 octobre 1963.
  • 143. Black Uhuru: »I love king Sélassié ». Retour sur la vie de l’empereur éthiopien (sa jeunesse, les années d’exil, le dynamisme diplomatique et l’autoritarisme du vieux négus), mais aussi sur sa légende et sa mémoire, largement mises en musique par les rastas.

* La Gold Coast, qui devient le Ghana, est le premier pays d’Afrique noire à accéder à l’indépendance en 1957:

 dans Algérie

NKrumah en décembre 1959.

* 1960: les colonies françaises d’Afrique occidentale accède à l’indépendance de manière pacifique:

 dans Asie

Felix Houphouët Boigny et Lyndon Johnson à Washington en 1967.

- 157. Alpha Blondy : « Jah Houphouët » (1987). Alpha Blondy chante ici les louanges du père de la nation ivoirienne. Revenons donc sur ce personnage.

* 1960: indépendance chaotique du Congo belge qui devient bientôt le Zaïre, contrôlé d’une main de fer par Mobutu.

http://fabbikouassi.files.wordpress.com/2009/02/mob.jpg
Joseph Mobutu.

* La guerre d’Algérie et ses soubresauts:

* Un exemple des difficiles accessions à l’indépendance des colonies portugaises:

- 144. Orchestra Baobab: »Cabral ». Hommage au héros de la libération de la Guinée-Bissau.

* L’Afrique australe ferme la marche de la décolonisation:

- La Rhodésie du sud devient le Zimbabwe en 1980:

* Ce n’est qu’au cours des années 1990 que le régime de l’apartheid est renversé avec l’arrivée au pouvoir de Neslon Mandela:

 dans décolonisations

Mandela en couverture du Time en mai 1994.

* Exemples de néocolonialisme.

  • 141. Kanye West (feat. Jay-Z) : « Diamonds from Sierra Leone ». Les matières premières semblent pour certains pays une malédiction alors qu’elles devraient permettre le développement. Derrière beaucoup de conflits qui déchirent les pays africains, la lutte pour l’appropriation des richesses est à la fois une fin et un moyen (exemple ici avec les diamants de Sierra Leone).
  • 130. Tiken Jah Fakoly: » quitte le pouvoir ». Un reggae, malheureusement toujours d’actualité, qui s’adresse aux nombreux dictateurs africains qui confisquent le pouvoir et les richesses de leurs pays.
  • 60. François Béranger: »Mamadou m’a dit. » Dénonciation implacable du racisme et des relents colonialistes dans nos sociétés occidentales.
  • 50. Fela: »ITT ». Dénonciation de l’exploitation de l’Afrique par les transnationales occidentales.

  • * Voir aussi le dossier Samarra en Afrique élaboré par Etienne Augris. De nombreux articles s’intéressent à la décolonisation des pays et/ou à la période postcoloniale.


Publié dans Afrique, Algérie, Asie, décolonisations, L'HISTGEOBOX / musique et politique | 3 Commentaires »

Liens sur la mégalopole japonaise.

Posté par bricabraque le 6 novembre 2009

Liens sur la mégalopole japonaise. dans Asie
Vue des terre-pleins sur lesquels se construit un nouveau quartier d’affaires dans la baie de Tokyo.Photo de Clairon déposée sur Cliophoto.

 


- Vous retrouverez ici le diaporama utilisé en classe.

- La mégalopole japonaise en quelques photographies et cartes, sur le blog de M. Sautejeau.

- Sur le blog de J.C. Diedrich: « Tokyo, une métropole en quête d’espace« .

- Grâce à Flasheart, il est possible d’observer de très haut la baie de Tokyo, Shinjuku,l’aéroport de Haneda.

- Un eanimation flash de Cyril Delabruyère: l’organisation spatiale de la mégalopole japonaise.

- L’organisation de l’espace dans le Japon contemporain à partir d’une vue du mont Fuji (ppt 5,5Mo, clique-droit « enregistrer sous »), sur le site histoiregéo de l’académie de Créteil.

- Schéma animé de l’organisation spatiale de la mégalopole japonaise par M. Guiet.

 

Publié dans Asie, Liens | Pas de Commentaire »

12345
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...