• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();

La naissance de la guerre froide.

Posté par bricabraque le 16 septembre 2010

Vous trouverez sur le blog plusieurs articles consacrés à la guerre froide (liens ci-dessous):

La naissance de la guerre froide. dans guerre froide / relations internationales

Le mur coupe en deux la ville de Berlin et empêche toute communication d’un secteur à l’autre.

 

* De la Grande Alliance à la guerre froide:

- Endiguement (containment).

- La doctrine Jdanov et le Kominform.

- Le Jdanovisme.

- Le modèle totalitaire stalinien s’étend à l’Europe.


* Documents utiles:

- Fiche sur le vocabulaire sur la mise en place des blocs.

- Bipolarisation (deux blocs face à face).

- Un schéma sur les deux blocs.

 

* En musique…

- ”La java des bombes atomiques”, une chanson très drôle de Boris Vian sur la guerre nucléaire et “l’équilibre de la terreur“.

Publié dans guerre froide / relations internationales, L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945 | Pas de Commentaire »

Ressources sur le monde en 1945.

Posté par bricabraque le 9 septembre 2010

Ressources sur le monde en 1945. dans L'HISTGEOBOX / musique et politique 493984294_0fd9772194Le chamignon atomique géant après l’explosion. Photographie prise par George Caron à bord de l’Enola Gay.
Quelques liens sur le chapitre d’introduction du programme d’histoire: le monde en 1945.

- La conférence de Yalta.

- La conférence de Potsdam.

– Les accords de Bretton Woods.

- Le 6 août 1945: Hiroshima réduite en cendres.

- Sur la dénazification.

- Chronologie sur le monde en 1945.


* Des diaporamas:

- le monde en 1945.

- Schéma sur le monde au lendemain de la guerre.
* Sur l’Histgeobox:

- Claude Nougaro: « il y avait une ville ».Histoire d’amour sur fond d’explosion atomique.

- I AM: « le soldat ». Chanson sur les massacres de civils en tant de guerre.

- OMD: « EnolaGay ». Retour sur le bombardement d’Hiroshima.
europe_1945 dans le monde en 1945

Carte de l’Europe en 1945.

 

* Ailleurs sur la toile.

- Un site très bien fait sur Hiroshima et Nagasaki.

- une sélection de liens sur les blogs de Richard Tribouilloy et Etienne Augris.

- 4 février 1945 : souper à Yalta par Bruno Sentier.

- La conférence de Potsdam par Richard Tribouilloy.

- Nagasaki 9 août 1945, une bombe controversée (site du Monde).

- « Le procès de Nuremberg » sur le site HG de l’académie de Paris.

- Une émission de France culture consacrée au procès de Nuremberg.

- Le procès de Nuremberg par R. Tribouilloy.

- Le procès de Nuremberg sur le blog de Vincent Pauthier (de nouveau actif!! Bonne nouvelle).

- « Le procès de Tokyo (1946-48) » par Jérôme Picq.

- Le procès de Tokyo par R. Tribouilloy, ainsi que la naissance de l’ONU.

- « L’histoire de l’ONU en photos« .

- « Le fonctionnement des Nations unies« .

* Le système de Bretton Woods.

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945 | Pas de Commentaire »

L’Histgeobox: l’Histoire géographie au lycée en chansons.

Posté par bricabraque le 9 avril 2010

L'Histgeobox: l'Histoire géographie au lycée en chansons. dans 1968 g2193

Index par interprète.

 

Le programme d’histoire en musique.

Réflexion collective sur l’histoire: Rocé: « des problèmes de mémoire ».

I – Le monde de 1945 à nos jours Introduction : le monde en 1945

1- De la société industrielle à la société de communication

2- Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970 * Les limites du modèle américain et notamment la lutte pour les droits civiques:

Une proposition de séquence que nous avons publiée dans le labo des clionautes

a. La question noire

b. Pacifisme, chansons contre la guerre du Vietnam.

c. Une jeunesse avide changements. Contestation étudiante dans les 1960′s.

d. Les laissés pour compte du rêve américain.

e. Sur les atteintes aux droits fondamentaux.

* La guerre froide et ses prolongements: 165. Billy Joel: »we didn’t start fire ». Les paroles de Billy Joel énumèrent personnages et évènements de 1949 à 1989. Tout cela s’avère donc très utile pour… réviser !

3- Le Tiers-Monde : indépendances, contestation de l’ordre mondial, diversification Néocolonialisme, dictature,… :

De la colonisation aux indépendances :

3- À la recherche d’un nouvel ordre mondial depuis les années 1970

II- L’Europe de 1945 à nos jours 1- L’Europe de l’Ouest en construction jusqu’à la fin des années 1980

2. L’Europe des démocraties populaires.

3- Les enjeux européens depuis 1989

III – La France de 1945 à nos jours 1- Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

2- L’évolution politique

3- Économie, société, culture

4- La France dans le monde

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

________________________

Le programme de géographie en musique.
I – Un espace mondialisé

1- Mondialisation et interdépendances

2- Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

*Les États-Unis : la superpuissance

* La façade atlantique de l’Amérique du Nord

- Molotov: « Frijolero ». Un titre choc sur les relations complexes et ambigües entre Américains et Mexicains.

- Lila Downs: « El bracero fracasado ». cette chanson narre le parcours d’un migrant mexicain clandestin aux Etats-Unis.

 

2 – L’Union européenne

* La puissance économique de l’Union européenne

- 123. Raphaël: « Schengen ». Comme son nom l’indique, cette chanson s’intéresse à liberté de circulation au sein de l’espace Schengen.

* L’Europe rhénane

 

3 – L’Asie orientale

*Une aire de puissance en expansion

*La mégalopole japonaise

 

III – Des mondes en quête de développement

1- Unité et diversité des Sud

2- Une interface Nord/Sud l’espace méditerranéen :

164. Dick Annegarn: »Patera ». Zoom sur les flux de clandestins en Méditerranée, à partir d’un morceau de Dick Annegarn.

 

3- Un État et un espace en recomposition : la Russie.

*Juin approche, donc révisions… : 11. La chanson du dimanche: »Bac ABCD »

 

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

 

Le programme de seconde et de première en musique.

 

Publié dans 1968, Afrique, Algérie, Amérique latine / centrale, Asie, colonisation, décolonisations, documents audio, France politique, France société et culture, Géo: Etats-Unis/Amérique du nord, géographie, guerre froide / relations internationales, L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945, Méditerranée, Mémoires de la Seconde guerre mondiale., modèle américain, Modèle soviétique/démocraties populaires, mondialisation, nouvel ordre mondial?, protest, Racisme / Ségrégation EU, sud, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Explication de document: le communiqué final de la conférence de Yalta.

Posté par bricabraque le 14 septembre 2009

Explication de document: le communiqué final de la conférence de Yalta. dans explication de document

Roosevelt au sommet de Yalta.

 

Vous trouverez ci-dessous la correction de l’explication du document. Rappel: lire et relire les méthodes de cet exercice (p 10 du manuel).

 

Communiqué final de la conférence de Yalta (1945).

« (…) Les plans adoptés prévoient que chacune des trois puissances occupera avec ses forces armées une zone séparée en Allemagne. Il a été en outre convenu que la France serait invitée par les trois grandes puissances, si elle le désire, à occuper une zone et à faire partie de la commission de contrôle comme quatrième membre. Notre dessein inflexible est de détruire le militarisme allemand et le nazisme. Nous sommes décidés à désarmer et à dissoudre toutes les forces armées allemandes, (…) à traduire en justice tous les criminels de guerre et à les châtier rapidement.

Nous sommes résolus à créer avec nos alliés aussitôt que possible une organisation internationale générale pour la sauvegarde de la paix et la sécurité. Nous croyons qu’une telle organisation internationale est essentielle pour empêcher de nouvelles agressions et éliminer les causes politiques, économiques et sociales des guerres au moyen d’une collaboration étroite et permanente de tous les peuples pacifiques. Nous avons convenu de convoquer le 25 avril 1945, à San Francisco, une conférence des Nations  unies qui établira (…) la charte de l’organisation.

Nous avons rédigé et signé une déclaration commune sur l’Europe libérée. Elle a la teneur suivante : « (…) Le rétablissement de l’ordre en Europe et la reconstruction de la vie économique nationale devront être réalisés par des méthodes qui permettront aux peuples libérés d’effacer les derniers vestiges du nazisme et du fascisme et de se donner les institutions démocratiques de leur propre choix… »

                   Extrait du communiqué final de la conférence de Yalta, 11 février 1945.

Questions :

 1. Présentez le document.

  2. Quel sort est réservé aux Allemands ?

  3. Que prévoit-on pour assurer la paix mondiale ?

  4. Sur quels principes veut-on fonder la reconstruction en Europe ? Ces principes ont-ils été respectés ?

 

 Corrigé de l’explication de document [le communiqué final de la conférence de Yalta].

  1. Il s’agit du communiqué final de la conférence de Yalta, rédigé le 11 février 1945. Cette conférence se tient du 4 au 11 février 1945, elle réunit les dirigeants de la Grande Alliance : le premier ministre britannique Winston Churchill, le président des Etats-Unis F.D.Roosevelt et le dirigeant de l’URSS Joseph Staline. Le choix de Yalta, ville de Crimée en URSS, ne résulte pas du hasard. Staline est en position de force. Ses troupes ne sont plus qu’à 70km de Berlin alors que les Anglo-Saxons n’ont pas encore franchi le Rhin.

Alors que la guerre n’est pas terminée, ce texte officiel présente un intérêt essentiel  puisqu’il pose les bases de la fin de la guerre et du nouvel ordre mondial qui en sortira.

  2. Une fois obtenue la capitulation allemande, l’Allemagne sera dirigée conjointement  par les Alliés et divisée en quatre zones d’occupation. Churchill obtient que la France en reçoive une. Les trois puissances projettent également une démilitarisation du territoire allemand à l’issue du conflit. D’autre part, ils affirment leur volonté de juger et punir les « criminels de guerre » (annonce du futur procès de Nuremberg).       

  3. Le président Roosevelt entend créer un nouveau système de sécurité collective, plus efficace que la défunte SDN, incapable d’empêcher le déclenchement de la seconde guerre mondiale. Mis au point à Dumbarton Oaks aux Etats-Unis (1944), le projet des Nations Unies obtient l’aval de Staline à Yalta. On y fixe alors un rendez-vous pour avril 1945, à San Francisco, lieu de naissance de « cette organisation générale pour la sauvegarde de la paix et la sécurité » mentionnée dans le communiqué : l’Organisation des Nations Unies.

4. « L’Europe libérée » doit se reconstruire sur des principes libéraux et démocratiques. Mais l’expression «institutions démocratiques » n’a pas le même sens pour les trois hommes. En Europe de l’est, libérée par l’Armée rouge, les communistes s’emparent rapidement des postes clefs, de manière autoritaire et sans recours à un vote libre. Les principes énoncés à Yalta sont donc bafoués.

 

Publié dans explication de document, le monde en 1945 | Pas de Commentaire »

Le programme d’histoire-géo en musique actualisé.

Posté par bricabraque le 10 septembre 2009

Le programme d'histoire-géo en musique actualisé. dans 1968 g2193

Le programme d’histoire en musique.

Réflexion collective sur l’histoire: Rocé: « des problèmes de mémoire ».

I – Le monde de 1945 à nos jours Introduction : le monde en 1945

1- De la société industrielle à la société de communication

2- Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970 * Les limites du modèle américain et notamment la lutte pour les droits civiques:

Une proposition de séquence que nous avons publiée dans le labo des clionautes

a. La question noire

b. Pacifisme, chansons contre la guerre du Vietnam.

c. Une jeunesse avide changements. Contestation étudiante dans les 1960′s.

d. Les laissés pour compte du rêve américain.

e. Sur les atteintes aux droits fondamentaux.

* La guerre froide et ses prolongements: 165. Billy Joel: »we didn’t start fire ». Les paroles de Billy Joel énumèrent personnages et évènements de 1949 à 1989. Tout cela s’avère donc très utile pour… réviser !

3- Le Tiers-Monde : indépendances, contestation de l’ordre mondial, diversification Néocolonialisme, dictature,… :

De la colonisation aux indépendances :

3- À la recherche d’un nouvel ordre mondial depuis les années 1970

II- L’Europe de 1945 à nos jours 1- L’Europe de l’Ouest en construction jusqu’à la fin des années 1980

2. L’Europe des démocraties populaires.

3- Les enjeux européens depuis 1989

III – La France de 1945 à nos jours 1- Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

2- L’évolution politique

3- Économie, société, culture

4- La France dans le monde

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

________________________

Le programme de géographie en musique.
I – Un espace mondialisé

1- Mondialisation et interdépendances

2- Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

*Les États-Unis : la superpuissance

* La façade atlantique de l’Amérique du Nord

- Molotov: « Frijolero ». Un titre choc sur les relations complexes et ambigües entre Américains et Mexicains.

- Lila Downs: « El bracero fracasado ». cette chanson narre le parcours d’un migrant mexicain clandestin aux Etats-Unis.

 

2 – L’Union européenne

* La puissance économique de l’Union européenne

- 123. Raphaël: « Schengen ». Comme son nom l’indique, cette chanson s’intéresse à liberté de circulation au sein de l’espace Schengen.

* L’Europe rhénane

 

3 – L’Asie orientale

*Une aire de puissance en expansion

*La mégalopole japonaise

 

III – Des mondes en quête de développement

1- Unité et diversité des Sud

2- Une interface Nord/Sud l’espace méditerranéen :

164. Dick Annegarn: »Patera ». Zoom sur les flux de clandestins en Méditerranée, à partir d’un morceau de Dick Annegarn.

 

3- Un État et un espace en recomposition : la Russie.

*Juin approche, donc révisions… : 11. La chanson du dimanche: »Bac ABCD »

 

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

 

Le programme de seconde et de première en musique.

 

Publié dans 1968, actualité, Afrique, Algérie, Amérique latine / centrale, approfondir, Asie, bac 2011, colonisation, décolonisations, documents audio, France politique, France société et culture, Géo: Etats-Unis/Amérique du nord, géographie, guerre froide / relations internationales, L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945, Lire-écouter-voir., Méditerranée, Mémoires de la Seconde guerre mondiale., modèle américain, Modèle soviétique/démocraties populaires, mondialisation, nouvel ordre mondial?, protest, Racisme / Ségrégation EU, sud, TCFE, Union européenne/Europe de l'est | 1 Commentaire »

Le Procès de Nuremberg.

Posté par bricabraque le 8 septembre 2009

nuremberg.jpg

 

Pendant la Seconde guerre mondiale, les Alliés inscrivent comme but de guerre le mise en jugement des criminels de guerre, une fois la capitulation du Reich obtenue. Au printemps, ils dépêchent donc en Europe des équipes (où l’on compte une majorité d’Américains) afin de rassembler des preuves. Devant l’ampleur des crimes commis, il convenait de mettre au point une structure nouvelle. A Nuremberg, haut lieu des rassemblements nazis, est donc crée un tribunal militaire international. Le procès des « grands criminels de guerre nazis » démarre le 20 novembre 1945.

Pour la première fois, la justice confronte les bourreaux aux images de leur barbarie. Joseph Kessel qui couvrait le procès pour France soir revient sur la projection d’un film tourné par les Alliés lors de la libération des camps: « Il ne s’agissait pas de montrer aux membres du tribunal un document dont ils avaient une connaissance approfondie. Il s’agissait de mettre tout à coup les criminels face à face avec leur forfait immense, de jeter pour ainsi dire les assassins, les bouchers de l’Europe, au milieu des charniers qu’ils avaient organisés, et de surprendre les mouvements auxquels les forcerait ce spectacle de choc. »

Le procès lui-même est filmé et instruit quatre chefs d’accusation.

 

* Crimes contre la paix et plan concerté ou complot, c’est-à-dire « la direction, la préparation, le déclenchement ou la poursuite d’une guerre d’agression ou d’une guerre de violation des traités, assurances ou accords internationaux, ou la participation à un plan concerté ou à un complot pour l’accomplissement de l’un des quelconques actes qui précèdent » (chefs d’accusation 1 et 2).

Le Procès de Nuremberg. dans le monde en 1945

Les accusés lors du procès.

 

* Crimes de guerre. Soit « les violations des lois et coutumes de guerre. Ces violations comprennent, sans y être limitées, l’assassinat, les mauvais traitements ou la déportation pour des travaux forcés, ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, l’assassinat ou le mauvais traitement des prisonniers de guerre ou des personnes en mer, l’exécution des otages, le pillage des biens publics ou privés, la destruction sans motif des villes et des villages ou la dévastation que ne justifient pas les exigences militaires » (chef d’accusation 3).

Ces lois et coutumes de la guerre ont été en particulier codifiées par les conventions de La Haye (1899-1907) et de Genève (1949).

 

* Crimes contre l’humanité,  » c’est-à-dire l’assassinat, à l’extermination, la mise en esclavage, la déportation, et tout acte inhumain commis contre les populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux, religieux » (chef d’accusation 4).

 

La notion de crime contre l’humanité fut élaborée pour le procès et constitue une véritable révolution juridique puisque ce crime est imprescriptible. Il fait prévaloir la notion de responsabilité individuelle, autrement dit les dignitaires nazis ne peuvent s’abriter derrière l’obéissance aux ordres reçus.

 Les plaintes pour crime contre l’humanité peuvent être examinées par des tribunaux internationaux (comme ceux de Nuremberg ou de Tokyo au lendemain de la guerre ou le tribunal pénal international de La Haye mis en place en 1993 dans le contexte de la guerre en ex-Yougoslavie)  ou par des tribunaux ordinaires (de droit commun) dans les pays où ont été perpétrés les crimes (ainsi Klaus Barbie a été jugé à Lyon en 1987. Ces crimes sont imprescriptibles en France depuis la loi du 26 décembre 1964).

 La tenue de procès de Nuremberg souleva de nombreuses critiques. Beaucoup y virent une justice des vainqueurs, limitant la responsabilité des crimes aux seuls Allemands (ainsi les bombardements de populations civiles ne furent retenus, ce qui aurait pu avoir des conséquences fâcheuses pour les alliés [Dresde]). Surtout, l’adoption du chef d’accusation de crime contre l’humanité est rétroactif (il s’applique à des faits commis avant la mise en place de la loi).

 dans notions et définitions

Goering et son avocat dans la prison du tribunal à Nuremberg.

 

Comparaissent à Nuremberg 21 des 22 chefs nazis mis en accusation par les Alliés (EU, RU, Fr, URSS).

Il manque Martin Bormann, le bras droit de Hitler, disparu mystérieusement à Berlin en mai 1945. Il sera condamné à mort par contumace. 11 autres condamnations à mort sont prononcées (Herman Goering n°2 du régime, Joachim von Ribbentrop, ministre des affaires étrangères, Wilhelm Keitel, chef du commandement suprême des armées; Ernst Kaltenbrunner, adjoint de Himmler à la Gestapo; Alfred Rosenberg, idéologue du parti; Hans Frank, gouverneur général de la Pologne occupée, Wilhelm Frick, ministre de l’intérieur; Jules Streicher, directeur de presse, propagandiste antisémite; Fritz Sauckel, commissaire général à la main-d’oeuvre; Alfred Jodl, chef de l’état-major, Arthur Seyss-Inquart, commissaire du Reich pour les Pays-Bas). Tous seront pendus à l’exception de Goering qui s’empoisonne dans sa cellule à l’aide d’une pilule de cyanure.

- Trois sont condamnés à la perpétuité: Rudolph Hess, adjoint de Hitler jusqu’en 1941; Walter Funk, président de Reichsbank; Erich Raeder, commandant en chef de la marine jusqu’en 1943.

- Quatre écopent de 10 à 20 ans de prison: Karl Dönitz, commandant en chef de la marine à partir de 1943 (10 ans), Baldur von Schirach, chef de la jeunesse hitlérienne (20), Albert Speer, ministre de l’armement (20), Konstantion von Neurath, aux affaires étrangères jusqu’en 1938 (15).

- Trois acquittements: Hans Fritzsche, en charge de la propagande; Franz von Papen, vice-chancelier du Reich; Hjalmar Schacht, ministre de l’économie.

Sources:

- Le Monde 2 Hors-Série: « 1945: de la victoire des alliés au début de la guerre froide », décembre 2005.

- E. Melmoux et D. Mitzinmacker: « Dictionnaire d’histoire contemporaine », Nathan, 2008.

Liens:

- Un article très complet sur cet excellent site dédié à la Shoah: « Le procès de Nuremberg: les accusés, le verdict et le lien avec la Shoah« .

- Etude de cas: les grands procès de la Seconde guerre mondiale.

Pour aller plus loin:

41x2bqmQBBL._SS500_

- Joseph Kessel:”Jugements derniers”, Tallandier, collection Texto, 2007. Les talents d’écriture de Kessel nous plonge ici dans l’atmosphère de trois grands procès (de Nuremberg, de Pétain et d’Eichmann).

Publié dans le monde en 1945, notions et définitions | Pas de Commentaire »

6 août 1945. Little boy: « tu aurais dû rester à la maison hier ».

Posté par bricabraque le 5 septembre 2009

6 août 1945. Little boy:

Les ruines d’Hiroshima après le bombardement.

 

Truman, en tant que vice-président, succède à F.D. Roosevelt, à la mort de ce dernier, en avril 1945. Il ne sait alors absolument rien des recherches en cours pour mettre au point la première bombe atomique. Elles ont pourtant débuté en juin 1942, sous la direction du général Leslie Groves, responsable du projet Manhattan (nom de code donné en 1941 au programme de recherches sur l’arme atomique). Groves et Henry Stimson, secrétaire à la guerre, le mettent au courant lorsqu’il prend ses fonctions.

 

Alors qu’il se trouve à la Conférence de Potsdam, le nouveau président américain apprend avec satisfaction que le premier test nucléaire réalisé (le 16 juillet 1945) a réussi « au delà de toute espérance ». Quelques jours plus tard, Truman approuve la décision de mener une campagne de bombardements atomiques sur le Japon.(…)

Arrivé au dessus d’Hiroshima, Enola Gay, l’appareil du colonel Tibbets largue la bombe à 8 heures 15 minutes et 17 secondes (heure locale), le 6 août 1945. Cet événement dramatique inspire au groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark un morceau intitulé « Enola Gay » (1980): un tube énorme. Les paroles évoquent le petit garçon (« little boy » est le nom donné à la bombe!) et chantent « tu aurais dû rester à la maison hier… » 

Lire la suite de l’article sur L’Histgeobox.

Publié dans le monde en 1945 | Pas de Commentaire »

Le monde en 1945.

Posté par bricabraque le 4 septembre 2009

bilanhumain.jpg
* Sur le blog:

- La conférence de Yalta.

- La conférence de Potsdam.

– Les accords de Bretton Woods.

- Le 6 août 1945: Hiroshima réduite en cendres.

- Sur la dénazification.

mondeen45.jpg


* Des diaporamas:

- le monde en 1945.

- Schéma sur le monde au lendemain de la guerre.
* Sur l’Histgeobox:

- Claude Nougaro: « il y avait une ville ».Histoire d’amour sur fond d’explosion atomique.

- I AM: « le soldat ». Chanson sur les massacres de civils en tant de guerre.

 

Le monde en 1945. dans L'HISTGEOBOX / musique et politique europe_1945

Carte de l’Europe en 1945.

 

* Ailleurs sur la toile.

- Un site très bien fait sur Hiroshima et Nagasaki.

- une sélection de liens sur les blogs de Richard Tribouilloy et Etienne Augris.

- 4 février 1945 : souper à Yalta par Bruno Sentier.

- La conférence de Potsdam par Richard Tribouilloy.

- Nagasaki 9 août 1945, une bombe controversée (site du Monde).

- « Le procès de Nuremberg » sur le site HG de l’académie de Paris.

- Une émission de France culture consacrée au procès de Nuremberg.

- Le procès de Nuremberg par R. Tribouilloy.

- Le procès de Nuremberg sur le blog de Vincent Pauthier (de nouveau actif!! Bonne nouvelle).

- « Le procès de Tokyo (1946-48) » par Jérôme Picq.

- Le procès de Tokyo par R. Tribouilloy, ainsi que la naissance de l’ONU.

- « L’histoire de l’ONU en photos« .

- « Le fonctionnement des Nations unies« .

* Le système de Bretton Woods.

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945, Liens | Pas de Commentaire »

Les accords de Bretton Woods.

Posté par bricabraque le 4 septembre 2009

Les accords de Bretton Woods. dans le monde en 1945 bretton_woods_sign-2-90d7d

Cette conférence monétaire internationale se tint aux Etats-Unis à Bretton Woods, dans le New Hampshire, du 1er au 22 juillet 1944.

Des délégués de 44 pays y ont préparé la réorganisation et la reconstruction économique du monde après la 2° guerre mondiale. Elle consacre la puissance des Etats-Unis par le biais du dollar.

stockdormondial.jpg

 

La conférence a pour mission d’éviter une nouvelle grande dépression comparable à celle des années 1930. Il faut à tout prix empêcher le désordre monétaire de s’installer et le protectionnisme qui l’accompagnerait inévitablement. La préparation de la conférence met en présence deux plans:

- l’économiste britannique John Maynard Keynes souhaitait la création d’une nouvelle monnaie internationale,

- tandis que le sécrétaire au Trésor américain Harry White entendait donner ce rôle au dollar. Cette dernière s’impose , ce qui souligne l’hégémonie américaine au sortir de la guerre (ils détiennent alors 60% du stock d’or mondial!).

hwmkm dans notions et définitions

Photo : John Maynard Keynes (à droite) parlant avec Harry Dexter White, à la Conférence de Bretton Woods, juin 1944. Crédit photo : International Monetary Fund.

* La mise en place de nouveaux systèmes monétaires.

smi.jpg

La conférence créée le Système monétaire international (SMI) qui instaure de nouveau le principe du Gold Exchange Standard des années 1920. Le SMI prévoit:

- la création du fonds monétaire international (FMI) auquel chaque pays verse une contribution qui peut lui permettre d’obtenir un crédit pour équilibrer sa balance des paiements et ainsi théoriquement éviter les dévaluations.

- la libre convertibilité des monnaies entre elles, avec le dollar comme seule monnaie convertible en or.

- un système de parité fixe entre les monnaies pouvant évoluer de plus ou moins 1%. Les dévaluations qui violent les principes du libre-échange sont donc interdites, sauf à obtenir l’accord du FMI. La BIRD, Banque internationale pour la reconstruction et le développement, est aussi créée pour accorder des prêts aux pays en développement, en accord avec le FMI.

La BIRD et le FMI deviennent des organismes affiliés à l’ONU (basés à Washington).

La création du GATT en 1947 complète le système. Ce General Agreement on Tariffs & Trade, ancêtre de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) réglemente les échanges commerciaux. Il assure la prééminence des Etats-Unis qui détiennent la seule monnaie internationale.

Ce système impose les idées libérales. Selon ses défenseurs, la prospérité repose sur la libre-circulation des capitaux et des marchandises. L’URSS rejette bien-sûr ce système.

Les règles de Bretton Woods ne seront remises en cause qu’au début des années 1970.


Publié dans le monde en 1945, notions et définitions | 2 Commentaires »

Hommage au grand Boris.

Posté par bricabraque le 23 juin 2009

Hommage au grand Boris. dans coups de coeur 149

Il y a cinquante ans disparaissait le facétieux Boris Vian, nous lui rendons hommage sur L’Histgeobox.

* « le déserteur« .

* « La java des bombes atomiques« .

* « La complainte du progrès« .

* « Je voudrais pas crever« .

- Un article intéressant sur l’artiste (avec de nombreuses videos).

Publié dans coups de coeur, documents audio, France politique, France société et culture, L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945 | Pas de Commentaire »

123
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...