• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();
  • Accueil
  • > Mémoires de la Seconde guerre mondiale.

1943: Pierre Dac fustige les « gars de la vermine ».

Posté par bricabraque le 8 juillet 2008

1943: Pierre Dac fustige les

Affiche de propagande antisémite dénonçant de Gaulle, « le général micro ».

 

André Isaac, plus connu sous le nom de Pierre Dac est un chansonnier connu dès les années 30. Il fonde L’os à moelle, une publication humoristique, l’organe du parti loufoque.

Après avoir entendu l’appel du 18 juin 1940, Dac tente par tous les moyens de rejoindre Londres. Il devient l’humoriste des émissions en français de Radio Londres à partir de 1943. Il y parodie les chansons à la mode pour dénoncer la politique de collaboration du régime de Vichy et brocarder ses dirigeants, notamment Pétain.

 

Lire la suite de l’article et écouter le morceau sur L’Histgeobox.

Publié dans documents audio, L'HISTGEOBOX / musique et politique, Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

Le chant des marais.

Posté par bricabraque le 25 juin 2008

Le chant des marais. dans L'HISTGEOBOX / musique et politique borgermoor
Le camp de concentration de Börgermoor.


Die Moorsoldaten, le Chant des marais, peut être considéré comme l’un des premiers chants de la déportation et de la résistance. Il s’agit d’une œuvre collective composée par des détenus du camp de concentration de Börgermoor, situé en Frise, au nord-ouest de l’Allemagne, et ouvert en juin 1933 par le régime nazi.

Lire la suite de l’article et écouter le morceau sur l’Histgeobox.

 

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, Lire-écouter-voir., Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

Coups de coeur sur la toile.

Posté par bricabraque le 23 juin 2008

 

- L’enseignement de la Shoah oublie Nicolas Sarkozy . L. Kaufmann revient sur le projet sarkozyste enterré en catimini ces jours-ci.

- Où est passé le Birobidjan? par jean-Marie Chauvier.

- Le monde vu en 360° avec 360travelguide.com.

- Un effroyable album photo appartenant à Karl Höcker, l’un des officiers qui dirigeaient le camp d’extermination d’Auschwitz. Un album découvert à l’automne dernier, consultable sur le site du Mémorial de Washington.

- Il faut plusieurs écoutes pour reconnaître les premières mesures de la comptine Au clair de la lune. Mise en ligne sur le site First sounds (Premiers sons) qui collecte les enregistrements anciens, cette séquence a priori anodine a été enregistrée entre 1857 et 1859 en France, par un certain Edouard-Léon Scott de Martinville. Mais, selon les découvreurs de ce « phonotaugraphe », David Giovannoni et Patrick Feaster, il s’agirait tout simplement du plus vieil enregistrement de voix au monde.

* Enfin deux audioblogs, précieux pour faire de belles découvertes musicales:

- Pour les amateurs de soul: « Get down with the stepfather of soul!« 

- Plus généraliste, « Aurgasm ».

Publié dans actualité, coups de coeur, Liens, Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

La France de 1945 à nos jours: des schémas pour réviser.

Posté par bricabraque le 29 mai 2008

http://histgeo.ac-aix-marseille.fr/annales/bac/chirac_veil.jpg
 

 Jacques Chirac et Simone Veil devant le mur des Noms du mémorial de la Shoah, 25 janvier 2005.

 

Téléchargez ce diaporama qui permet de réviser trois des quatre chapitres consacrés à la France de 1945 à nos jours.

Cliquez ici.

 

Publié dans diaporamas, fiche de révision, France politique, Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

La seconde guerre mondiale en chansons n°4.

Posté par bricabraque le 17 mars 2008

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/db/Bundesarchiv_Bild_101I-027-1475-38,_Marseille,_deutsch-franz%C3%B6sische_Besprechung.jpg

René Bousquet et ,derrière lui, Darquier de Pellepoix, responsable vichyssois aux affaires juives, auquel le groupe Trust consacre une chanson.

Le dernier volet de la série consacrée à « la seconde guerre mondiale en chansons » est à lire


                                                                               ICI

 

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, Lire-écouter-voir., Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | 1 Commentaire »

Mémoires de la Seconde guerre mondiale: l’Etat et la mémoire de la guerre.

Posté par bricabraque le 17 mars 2008

http://farm1.static.flickr.com/170/368043980_45a17c9e68.jpg

Sculpture à la mémoire des déportés des camps nazis dans le cimetière du Père-Lachaise.

 

 * Les grands procès : 

Ils ont été, certes, imposés par l’action des Juifs de France, mais l’Etat prend le relais à partir du début des années 1980.

 * Les commémorations prennent différentes formes :     

   - pose de plaques commémoratives un peu partout (sur les écoles de la ville de Paris, entre autres).    

   http://www.linternaute.com/paris/sortir/photo/balade-a-la-decouverte-des-curiosites-funeraires-de-paris/image/memorial-shoah-339530.jpg

Le Mémorial de la Shoah dans Le Marais à Paris.

 

- construction de mémoriaux dans l’ensemble du pays (monument commémoratif à l’emplacement du Vel’d’Hiv’ en 1994 ; musée mémorial d’Izieu en 1994 ; en janvier 2005 dans le Marais). 

      - le 16 juillet est la journée nationale commémorative des persécutions racistes et antisémites commises sous l’autorité de fait dite « gouvernement de l’Etat français » (1993).

 * Lutte accrue contre le négationnisme et les « assassins de la mémoire » (Pierre Vidal-Naquet) :    

  - condamnations en diffamation de Faurisson et Le Pen. 

      - la loi Gayssot de 1990 qualifie de délit et réprime pénalement toutes « négations des crimes contre l’humanité ».

http://historia-geographia.jimdo.com/s/cc_images/cache_915593811.jpg

Caricature de Plantu lors du procès Barbie.

 

 * Reconnaissance officielle des crimes de l’Etat français :      

  - jusque-là, aucun des présidents de la Ve République n’avait voulu les reconnaître pour diverses raisons : volonté de préserver l’unité nationale ; refus d’impliquer la République puisqu’elle avait été supprimée par Vichy. Des gaullistes à François Mitterrand, Vichy est un accident dans l’Histoire de la France et le pays ne doit pas reconnaître sa responsabilité dans la déportation juive.   

    - En 1995, Jacques Chirac reconnaît officiellement : « Oui, la folie criminelle de l’occupant a été secondée par des Français, par l’Etat français ».

-          La mission Mattéoli est chargée d’indemniser les familles juives spoliées. 

 

 -          La fondation pour la mémoire de la Shoah, présidée par Simone Veil, est créée en  2000. 

 

 ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ 

Rappelons en guise de conclusion à cette série d’article consacrée aux mémoires de la seconde guerre mondiale en France que tout le passé n’est pas soldé et, décidément, Vichy est « un passé qui ne passe pas » (Henry Rousso). Entre autres exemples, l’émoi suscité par les révélations du passé vichyste de François Mitterrand de 1941 à 1943, les rumeurs et accusations autour de l’arrestation de Jean Moulin, etc. 

* La reconnaissance des souffrances des déportés n’est pas encore totalement reconnue et célébrée pour des groupes comme les Tziganes, les Témoins de Jéhovah. 

 

Liens:

- Le formidable site de Dominique Natanson consacré à la mémoire de la Shoah.

- La reconnaissance progressive de la responsabilité de l’État français, sur le site du CRDP de Reims.

- Sur le « jardin des retours », Jacques Chirac, 53e anniversaire de la rafle du Vel’ d’Hiv’ (16 juillet 1995).

- Le site du Mémorial de la Shoah.

- Tous les autres articles consacrés aux Mémoires de la Seconde guerre mondiale sur Bricabraque.

 

Publié dans Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

La seconde guerre mondiale en chansons (françaises) 3.

Posté par bricabraque le 4 mars 2008

http://www.aupresdesonarbre.com/collpart/images/133.jpg

 

La chanson française de la seconde moitié du XXème siècle s’est intéressée à de nombreuses reprises à la « France des années noires ». Revenons ici sur quelques titres connus qui évoquent différents aspects du conflit et donnent aussi à voir les représentations que l’on s’en ait fait longtemps après les faits. Ce troisième volet revient sur les mémoires de la guerre, notamment la remise en cause du résistancialisme gaullien (l’idée selon laquelle les Français auraient massivement résisté à l’occupant) et la lente prise en compte des spécificités de la Shoah:

 

lire la suite sur LIRE-ECOUTER-VOIR.

 

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, Lire-écouter-voir., Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

Mémoires de la Seconde guerre mondiale: la redécouverte du génocide juif.

Posté par bricabraque le 2 mars 2008

Mémoires de la Seconde guerre mondiale: la redécouverte du génocide juif. dans Mémoires de la Seconde guerre mondiale. auschwitz

Entrée du camp d’Auschwitz

 

   -a) Un génocide tu (1945-61) :

* A la Libération, s’instaure une mémoire patriotique de la déportation qui regroupe toutes les victimes du nazisme (politiques, raciales et de travail) sous le terme de « déportés » et qui confond camps de déportation et d’extermination. Le caractère spécifique du génocide juif (75 000 Français d’origine juive) et la responsabilité de Vichy sont gommés.

* les Juifs eux-mêmes ne souhaitent pas insister sur ce particularisme : ils n’en mesurent pas alors toute l’ampleur (comme le reste des Français) et veulent réintégrer au plus vite la communauté nationale après des années d’exclusion. Les associations de survivants véhiculent une mémoire individuelle, inscrite dans un groupe uni par la même expérience de la déportation.

nuit%20et%20brouillard1 dans Mémoires de la Seconde guerre mondiale.

Nuit et brouillard d’Alain Resnais.

 

* Nuit et brouillard est significatif de cette période (voir l’article de Lyonel Kaufmann en lien).

   -b) Conditions de l’affirmation de la mémoire juive (1961-début des années 1980) :

 * Un nouveau contexte international : 

Tolerance.ca_Eichmann_Jerusalem_GPO_-1_299_G

Eichmann lors de son procès à Jérusalem, en 1961.    

 

  - le procès Eichmann (1961) : cet organisateur de la « solution finale » est jugé à Jérusalem. De nombreux survivants viennent y témoigner. Emerge alors peu à peu une identité juive qui revendique la singularité absolue de la Shoah (« catastrophe »). 

      - en 1967, la guerre des Six Jours renforce, chez les Juifs de France, le sentiment d’appartenance à la communauté juive. La mémoire du Génocide devient, dès lors, constitutive de son identité, jusqu’à l’obsession parfois chez quelques-uns.

* Le contexte national :     

 1154508725_0

Pierre Vidal-Naquet, pourfendeur des « assassins de la mémoire », les négationnistes.

 

  - cette mémoire juive qui est en train de se constituer est alors attaquée par des thèses négationnistes réfutant l’existence des chambres à gaz et, donc, du génocide (le professeur lyonnais Robert Faurisson, en 1980 ; prétendue thèse d’histoire de Roche, à Nantes). Ces thèses accompagnent la renaissance de l’extrême droite autour de Jean-Marie Le Pen. 

      - la parole des survivants se libère peu à peu.

 -c) La victoire de la mémoire juive :

 * La mémoire du génocide occupe une grande partie de l’espace médiatique et culturel :   

    - création d’associations juives qui soutiennent tout ce qui concourt à étayer les témoignages et le souvenir. Par exemple, la FFDJF (Fils et Filles des Déportés Juifs de France), créée en 1979 par Serge et Beate Klarsfeld, veut mettre fin à l’impunité des principaux responsables allemands et français de la déportation.       

- intense production de livres, films, émissions de télévision, articles de journaux : interview dans L’Express de Louis Darquier de Pellepoix, commissaire aux questions juives de 1942 à 1944 dans lequel il proclame, 35 ans après, que la Shoah est « une invention juive » (1978) ; diffusion du téléfilm américain Holocaust ; Shoah, le film de Claude Lanzmann (1985). 

http://1.bp.blogspot.com/_2O5Et_if6Vo/SbtfPlKFkyI/AAAAAAAAAMc/RGkWA2Oe29s/s320/shoah_lanzmann.jpg

Affiche du film Shoah de Claude Lanzmann.

    

  - travaux d’historiens comme ceux de Pierre vidal-Naquet.

* Les crimes contre l’humanité étant imprescriptibles depuis 1964, les associations réussissent à faire juger en France des responsables français et allemands de la déportation : Jean Leguay (1979), Paul Touvier (1981) et Maurice Papon surtout (1983, et procès tenu en 1987) ; dignitaires SS, comme Klaus Barbie (1983).

* Peu à peu, l’action des Juifs de France pousse l’Etat français à examiner l’attitude des autorités de Vichy pendant la guerre… 

http://einestages.spiegel.de/hund-images/2007/07/30/66/75b3a428ea95cc0049baaa279c502ba2_image_document_large_featured_borderless.jpg

Klaus Barbie lors de son procès.

 

Liens:

- Nuit et Brouillard, un lieu de mémoire sur le superbe blog de Lyonel Kaufmann.

* Sur ce blog:

- Les procès français contre les criminels de guerre.

- La traque des nazis.

 

Publié dans Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | 8 Commentaires »

La seconde guerre mondiale en chansons (françaises) 2.

Posté par bricabraque le 1 mars 2008

La seconde guerre mondiale en chansons (françaises) 2. dans L'HISTGEOBOX / musique et politique France-Paris-Liberation-1944-5
Combats de rue lors de la Libération de Paris en août 1944. 

 

La chanson française de la seconde moitié du XXème siècle s’est intéressée à de nombreuses reprises à la « France des années noires ». Revenons ici sur quelques titres connus qui évoquent différents aspects du conflit et donnent aussi à voir les représentations que l’on s’en ait fait longtemps après les faits. Ce second volet revient sur la France à la Libération et les souvenirs ou repésentations du conflit bien après les faits:

       Suite de l’article sur Lire-Ecouter-Voir.

 

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, Lire-écouter-voir., Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | Pas de Commentaire »

La seconde guerre mondiale en chansons (françaises) 1.

Posté par bricabraque le 29 février 2008

La seconde guerre mondiale en chansons (françaises) 1.  dans L'HISTGEOBOX / musique et politique speer_hitler_breker
Hitler pose devant la tour Eiffel, juin 1940.

 

La chanson française de la seconde moitié du XXème siècle s’est intéressée à de nombreuses reprises à la « France des années noires ». Revenons ici sur quelques titres connus qui évoquent différents aspects du conflit et donnent aussi à voir les représentations que l’on s’en ait fait longtemps après les faits. Ce premier volet s’intéresse aux années de guerre:

 Lire la suite sur Lire-Ecouter-Voir.

 

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, Lire-écouter-voir., Mémoires de la Seconde guerre mondiale. | 3 Commentaires »

12345
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...