• var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-30535001-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();
  • Accueil
  • > Union européenne/Europe de l'est

Une visite de Liverpool et de Berlin en compagnie de David Bowie et des Beatles.

Posté par bricabraque le 28 septembre 2010

« Loca Virosque Cano », (« Je chante les lieux et les hommes »), inspiré du premier vers de l’Enéide de Virgile, est le titre d’une nouvelle rubrique de l’Histgeobox.Véronique Servat l’inaugure avec deux beaux articles. Je lui laisse le soin de les présenter ci-dessous:

Une visite de Liverpool et de Berlin en compagnie de David Bowie et des Beatles. dans guerre froide / relations internationales bowieberlinwall

Bowie période berlinoise (1976-1979), devant le Mur.

 

« Le premier lieu mis en chanson est Liverpool, grand centre portuaire du nord ouest de l’Angleterre évoquée de façon tout à fait différente par ceux qui constituaient la colonne vertébrale des Beatles. Ce sont « Penny Lane » de Paul MacCartney et « Strawberry Fields Forever » de John Lennon, sortis en 1967 sur un inoubliable 45 tours de légende, qui nous servent de guides pour découvrir les quartiers périphériques de la ville. »

Direction Liverpool sur l’histgeobox.

 

« Ensuite, direction Berlin-ouest du temps de la guerre froide donc, lorsque cette partie de la ville devint une île cernée par l’occupation et l’influence soviétique. C’est un David Bowie venu chercher la rédemption et qui découvre en cette ville déchirée mais à l’ambiance et au passé riche, un terreau créatif unique qui nous sert de guide. Avec « Heroes », sorti en 1977, et ce qui entoure sa composition il nous promène du quartier de Schöneberg à la Potsdamer Platz, au pied du mur où se trouve les légendaires studios Hansa, dans les bars et les clubs du Berlin des années 70. »

 

Direction Berlin sur l’histgeobox .

Publié dans guerre froide / relations internationales, L'HISTGEOBOX / musique et politique, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Un monde de rap: le rap britannique.

Posté par bricabraque le 27 août 2010

Un monde de rap: le rap britannique. dans L'HISTGEOBOX / musique et politique UK%20RAP

[De gauche à droite et de haut en bas : Bomb The Bass, Compil' Black Whole Styles, Roots Manuva, Dizzee Rascal, Roll Deep, Wiley, Tinchy Stryder, Chipmunk, N-Dubz, Professor Green, Jammer, Tinie Tempah, The Streets, Speech Debelle et M.I.A.; Faîtes un clic droit sur l'image pour l'agrandir]

 


Sur Samarra, Etienne Augris, expert es rap, poursuit sa passionnante odyssée dans ce riche univers musical. A l’aide deux podcasts, il nous raconte, extraits à l’appui, comment le rap s’est développé Outre-Manche depuis les années 1980. Vous pouvez également lire les articles et y trouver des clips, deux playlists et de nombreux liens.


Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, SAMARRA, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

5 mars 1940: les massacres de Katyn.

Posté par bricabraque le 18 mai 2010

http://www.austinpolishsociety.org/austinpff2008/img/katyn.jpg

 

Le 5 mars 1940. Un ordre secret de Staline confie au NKVD (la police politique le cas de 25 7000 prisonniers de guerre polonais selon une procédure spéciale avec application à ceux-ci de la peine capitale par fusillade. Cette année le cinéaste polonais A. Wajda (dont le père fut un des officiers massacrés) a consacré un film au massacre de Katyn.

Dans une entretien avec Arnaud Léonard, professeur au lycée français de Varsovie, E. Augris revient longuement sur ces massacres, le traitement cinématographique du drame par Wajda, mais aussi le travail mémoriel et historiographique autour de ce drame longtemps entravé par les autorités soviétiques.

 

Cette passionnante lise au point est à lire sur Samarra.

 

Publié dans Mémoires de la Seconde guerre mondiale., Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Relevé sur la toile 5.

Posté par bricabraque le 12 mai 2010

v250000pp05.jpg
 Quand Sammy Davis Jr remontait le moral des troupes au Vietnam… [février 1972]

 

* Sur les Blogs:

- Etienne Augris poursuit son exploration des quartiers de New York: « Bronx entre paupérisation et gentrification, l’impossible juste milieu?« 

Une série très utile pour les terminales qui permet d’éviter les grosses confusions:

- « Ne pas confondre: Leningrad et Stalingrad.« 

- « Ne pas confondre: coup de Prague et printemps de Prague« .

- Véronique Servat revient dans un article très clair sur le génocide rwandais (sa genèse, le génocide et ses conséquences): « les mois d’avril sont meurtriers: le génocide des Tutsis au Rwanda: 6 avril au 17 juillet 1994.« 

* Arte consacre un dossier très complet aux indépendances africaines.

* Expo: « Paris inondé 1910« .

* Une série de clichés saisissants de la guerre du Vietnam.

* « Hors la loi de Rachid Bouchareb en débat » (sur le site de l’Histoire).

* Assouplissement de la carte scolaire: des tendances alarmantes: « A qui profite la déreglementation ?  Jeudi 6 mai 2010, le SNPDEN communiquait les résultats d’une enquête menée auprès d’un quart des établissements scolaires. La réponse est sans appel : « l’assouplissement » puis la disparition de la carte scolaire ont non seulement aggravé la situation des établissements des ZEP mais aussi déstabilisé les établissements des villes moyennes. Le Snpden constate le mécontentement des familles.« 

* Sur Clioweb: un point de vue intéressant sur les projets de futurs programmes d’ »HG en 1ère: consultation (sic) des profs ».

Extrait: « La géographie a conservé le vieux couple France – Europe en première. Du coup, les élèves de S n’étudieront parfois jamais réellement la géographie de la mondialisation, n’entendront parler ni des Etats-Unis, ni de la Chine, ni du continent africain ni de l’Amérique latine…«   

Publié dans Afrique, colonisation, coups de coeur, décolonisations, Géo: Etats-Unis/Amérique du nord, Union européenne/Europe de l'est, web | Pas de Commentaire »

Une pochette de disque pour retracer les années Blair…

Posté par bricabraque le 5 mai 2010

 

Une pochette de disque pour retracer les années Blair... dans L'HISTGEOBOX / musique et politique blur%20midlife

En analysant la pochette du Best of de Blur sorti en 2009, Véronique Servat nous propose de revisiter les années Blair-Blur. Elle a choisi également pour nous quelques uns des tubes de ce groupe emblématique de la britpop.

 

A lire sur Samarra.

Publié dans L'HISTGEOBOX / musique et politique, SAMARRA, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Une BD dans « les coulisses du pouvoir » britannique.

Posté par bricabraque le 2 mai 2010

 

 

Une BD dans

[Les trois principaux candidats et deux anciens Premiers Ministres aux cérémonies du 11 novembre. De gauche à droite : Nick Clegg (Lib-Dems), Tony Blair, David Cameron (Cons.), John Major (Cons.) et Gordon Brown (Trav.); source]

 

 

Sur Samarra, Etienne Augris nous parle d’une Bande-dessinée qui a pour décor les coulisses du pouvoir au Royaume-Uni. L’occasion, en cette période préélectorale, de réfléchir autour de quelques questions :

 

Les Tories peuvent-ils l’emporter ?

Les Travaillistes peuvent-ils revenir dans la course ?

Les libéraux-démocrates peuvent-ils créer la surprise ?

Un pays sans majorité ?

 

Publié dans actualité, Lire-écouter-voir., SAMARRA, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

L’Histgeobox: l’Histoire géographie au lycée en chansons.

Posté par bricabraque le 9 avril 2010

L'Histgeobox: l'Histoire géographie au lycée en chansons. dans 1968 g2193

Index par interprète.

 

Le programme d’histoire en musique.

Réflexion collective sur l’histoire: Rocé: « des problèmes de mémoire ».

I – Le monde de 1945 à nos jours Introduction : le monde en 1945

1- De la société industrielle à la société de communication

2- Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970 * Les limites du modèle américain et notamment la lutte pour les droits civiques:

Une proposition de séquence que nous avons publiée dans le labo des clionautes

a. La question noire

b. Pacifisme, chansons contre la guerre du Vietnam.

c. Une jeunesse avide changements. Contestation étudiante dans les 1960′s.

d. Les laissés pour compte du rêve américain.

e. Sur les atteintes aux droits fondamentaux.

* La guerre froide et ses prolongements: 165. Billy Joel: »we didn’t start fire ». Les paroles de Billy Joel énumèrent personnages et évènements de 1949 à 1989. Tout cela s’avère donc très utile pour… réviser !

3- Le Tiers-Monde : indépendances, contestation de l’ordre mondial, diversification Néocolonialisme, dictature,… :

De la colonisation aux indépendances :

3- À la recherche d’un nouvel ordre mondial depuis les années 1970

II- L’Europe de 1945 à nos jours 1- L’Europe de l’Ouest en construction jusqu’à la fin des années 1980

2. L’Europe des démocraties populaires.

3- Les enjeux européens depuis 1989

III – La France de 1945 à nos jours 1- Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

2- L’évolution politique

3- Économie, société, culture

4- La France dans le monde

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

________________________

Le programme de géographie en musique.
I – Un espace mondialisé

1- Mondialisation et interdépendances

2- Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

*Les États-Unis : la superpuissance

* La façade atlantique de l’Amérique du Nord

- Molotov: « Frijolero ». Un titre choc sur les relations complexes et ambigües entre Américains et Mexicains.

- Lila Downs: « El bracero fracasado ». cette chanson narre le parcours d’un migrant mexicain clandestin aux Etats-Unis.

 

2 – L’Union européenne

* La puissance économique de l’Union européenne

- 123. Raphaël: « Schengen ». Comme son nom l’indique, cette chanson s’intéresse à liberté de circulation au sein de l’espace Schengen.

* L’Europe rhénane

 

3 – L’Asie orientale

*Une aire de puissance en expansion

*La mégalopole japonaise

 

III – Des mondes en quête de développement

1- Unité et diversité des Sud

2- Une interface Nord/Sud l’espace méditerranéen :

164. Dick Annegarn: »Patera ». Zoom sur les flux de clandestins en Méditerranée, à partir d’un morceau de Dick Annegarn.

 

3- Un État et un espace en recomposition : la Russie.

*Juin approche, donc révisions… : 11. La chanson du dimanche: »Bac ABCD »

 

Si vous avez des suggestions de titres, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

 

Le programme de seconde et de première en musique.

 

Publié dans 1968, Afrique, Algérie, Amérique latine / centrale, Asie, colonisation, décolonisations, documents audio, France politique, France société et culture, Géo: Etats-Unis/Amérique du nord, géographie, guerre froide / relations internationales, L'HISTGEOBOX / musique et politique, le monde en 1945, Méditerranée, Mémoires de la Seconde guerre mondiale., modèle américain, Modèle soviétique/démocraties populaires, mondialisation, nouvel ordre mondial?, protest, Racisme / Ségrégation EU, sud, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Parcours cinématographique dans la Grande Bretagne du Thatcherisme.

Posté par bricabraque le 10 mars 2010

http://ilikeyourstyle.net/wp-content/uploads/2008/04/trainspotting.jpg
Image extraite du film Trainspotting.

Avec gravité, humour, réalisme, émotion et engagement, le cinéma britannique (pourtant très entamé par l’omniprésence états-unienne sur le marché national) a multiplié les créations retraçant les années sombres du Thatcherisme dans ses répercussions sociales.

Véronique Servat nous propose à travers 5 films (Raining stones et The navigators de Ken Loach, Trainspotting de D. Boyle, Les Virtuoses de M. Herman, The Full Monty de P. Cattaneo) un parcours cinématographique dans la Grande Bretagne du Thatcherisme.

 

Cet article passionnant est a lire sur Samarra.

Publié dans coups de coeur, Lire-écouter-voir., mondialisation, SAMARRA, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

La politique agricole commune.

Posté par bricabraque le 24 février 2010

   En 1962, quatre ans après la création de la CEE par six Etats de l’Europe occidentale, la Politique Agricole Commune (PAC) est instituée pour atteindre trois objectifs :

- parvenir à l’autosuffisance alimentaire de la CEE ;

- assurer des prix agricoles stables pour les consommateurs ;

- garantir un niveau de vie décent aux agriculteurs.

Ce premier essai de politique de cohésion communautaire se dotait alors d’une caisse commune, alimentée par les pays membres selon leur degré de richesses, le Fonds Européen d’Orientation et de Garantie Agricole (FEOGA), chargé de la redistribution.

 http://dutron.files.wordpress.com/2008/08/affiche-changeons-la-pac1.jpg

Affiche d’une manifestation dénonçant le fonctionnement de la PAC.

Rapidement, ces engagements ont été tenus au-delà des espérances. L’UE a dépassé l’autosuffisance alimentaire pour atteindre la surproduction, qui a provoqué la chute des prix agricoles et la nécessité d’aider les agriculteurs par des subventions. Ce système a engendré des effets pervers inquiétants. D’une part, le coût considérable des dépenses agricoles a pesé très lourd sur le budget communautaire (70% en 1970). D’autre part, les aides étant indexées sur la production, beaucoup d’agriculteurs eurent la tentation d’augmenter cette dernière pour percevoir plus d’aides.

   Peu à peu, les autorités européennes se sont donc résolues à réformer la PAC. Les principaux pays donateurs (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Suède) considérèrent qu’ils donnaient à fonds perdus aux pays les plus ruraux (Espagne, France, Grèce, Irlande). Le système de primes et d’aides a encouragé une agriculture productiviste, qui, à la longue, a installé la pollution des nappes phréatiques par les nitrates et de nombreuses menaces pour l’environnement. De plus, le calcul des aides apparaissait injuste : les agriculteurs se sentant assistés et humiliés alors qu’ils souhaitent vivre des fruits de leur travail. Elle a bénéficié aux plus riches d’entre eux : pour la France, les grands propriétaires céréaliers du Bassin parisien et du Nord, par ailleurs dirigeants du principal syndicat agricole, conservateur, la FNSEA, et non ceux qui en avaient le plus besoin, les petits éleveurs ou cultivateurs de l’Ouest et du Massif central.

 http://europe2009.unblog.fr/files/2009/01/budget.png

   La PAC a déjà été réformée dans le passé : son coût a été réduit de 70 (en 1970) à 31% (en 2008) du budget communautaire. Son poids reste encore considérable. Aujourd’hui, la PAC dissocie les aides directes du niveau de la production. Reste que la logique de cette politique est dénoncée par les pays concurrents de l’UE qui lui reprochent de subventionner ses agriculteurs, la mettant en accusation lors des discussions de l’OMC.

 

Publié dans notions et définitions, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

Le discours de l’horloge (9 mai 1950).

Posté par bricabraque le 9 janvier 2010

Le discours de l'horloge (9 mai 1950). dans explication de document robert-schuman-9-mai-1950-europe

Robert Schuman.
Vous retrouverez ci-dessous le texte proposé en explication de document ainsi qu’une proposition de corrigé.

La naissance de l’Europe Déclaration de Robert Schuman lors de sa conférence de presse tenue le 9 mai 1950.

« La paix mondiale ne saurait être sauvée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent.

La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien de relations pacifiques. En se faisant, depuis plus de 20 ans, le champion d’une Europe unie, la France a toujours eu pour objet de servir la paix. L’Europe n’a pas été faite, nous avons eu la guerre. L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble: elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l’opposition séculaire de la France et de ‘Allemagne soit éliminée: l’action entreprise doit toucher au premier chef la France et l’Allemagne. […]

Le gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute Autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d’Europe.

La mise en commun des productions de charbon et d’acier assurera immédiate- ment l’établissement de bases communes de développement économique, première étape de la Fédération européenne, et changera le destin de ces régions longtemps vouées à la fabrication des armes de guerre dont elles ont été les plus constantes victimes.

La solidarité de production […] manifestera que toute guerre entre la France et l’Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible. L’établissement de cette unité puissante de production ouverte à tous les pays qui voudront y participer […] jettera les fondements réels de leur unification économique.

Par la mise en commun de production de base et l’institution d’une Haute Autorité nouvelle, dont les décisions lieront la France, l’Allemagne et les pays qui adhéreront, cette position réalisera les premières assises concrètes d’une Fédération européenne indispensable à la préservation de la paix. »

———————-

 

Questions : 1. Présentez la nature du document, son auteur et le contexte historique.

2. Que propose Robert Schuman et à qui?

3. Quels sont les arguments avancés par l’auteur?

4. Comment ces propositions ont-elles été concrétisées ? Quelle fut l’étape suivante?

 

1. Présentez la nature du document, son auteur et le contexte historique. 

En mai 1950, dans une déclaration remise à la presse, lors d’une de ses conférences, le ministre français Robert Schuman lance un vibrant appel pour un rapprochement franco-allemand, point de départ d’une unité plus grande de l’Europe occidentale. R. Schuman (1888-1963) a commencé sa carrière politique avant la guerre mais c’est surtout sous la IVe République qu’il obtient des responsabilités importantes en tant que Président du Conseil et ministre des affaires étrangères, à plusieurs reprises. Il est un des fondateurs du MRP (Mouvement Républicain Populaire), démocrate-chrétien qui milite fortement pour la construction européenne.

Cinq ans après la guerre, l’Europe occidentale a vu son rôle international diminuer. Ruinée par la Seconde Guerre Mondiale, elle est divisée par la Guerre Froide qui a renforcé les deux super- grands et elle subit la décomposition des empires coloniaux. Ainsi, contrairement au terme employé par R. Schuman, l’ « Allemagne » n’existe plus et est désormais partagée entre une R.F.A. dans l’orbite des Etats-Unis et une R.D.A., partie intégrante du bloc communiste sous la tutelle de l’URSS. Dans ce contexte, la proposition de R. Schuman, sur l’avis de Jean Monnet, autre « père de l’Europe », apparaît comme un acte politique essentiel.

 

2. Que propose Robert Schuman et à qui?

 

R.Schuman propose à la R.F.A., dirigée alors par le démocrate-chrétien Konrad Adenauer, la mise en commun de leur production de charbon et d’ acier. Il s’agit là de deux productions clefs, alors que les deux pays sont toujours en pleine reconstruction, et qui concernent « des régions longtemps vouées à la fabrication des armes », notamment la Lorraine, la Rhénanie et la Sarre. Cette dernière région, alors contrôlée par les Français, et dont le sort définitif reste encore un lourd contentieux entre les deux Etats.

Au delà de cet aspect matériel, c’est donc, en fait, une véritable réconciliation solennelle entre la France et la R.F.A. qui est envisagée afin que « toute guerre » devienne « non seulement impensable, mais matériellement impossible ».

 

3. Quels sont les arguments avancés par l’auteur?

 

Les arguments avancés par le ministre français appartiennent à quatre registres différents, mais complémentaires.

D’abord, c’est l’attachement à la paix, au « maintien de relations pacifiques ». R.Schuman rappelle l’échec de la SDN, la division de l’Europe entre les deux guerres et, finalement, « la guerre ».

Cette paix passe, d’après lui, par une réconciliation franco-allemande nécessaire. En moins d’un siècle (« opposition séculaire »), l’Allemagne et la France se sont déchirées à trois reprises sans jamais pouvoir vraiment se réconcilier et en entraînant un effacement de l’Europe.

Ensuite, ce rapprochement franco-allemand, n’est, en fait, qu’une étape vers une « Europe organisée », « unie », et même vers une « Fédération européenne ». Cette « Europe », « à travers sa contribution…à la civilisation » entend s’affirmer comme une puissance à part entière sans être l’enjeu des deux camps antagonistes.

Enfin, il doit s’agir du point de départ d’un « développement économique » important, source de richesses et de progrès.

 

4. Comment ces propositions ont-elles été concrétisées ? Quelle fut l’étape suivante?

 

En 1951 a, donc, été créée la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier qui permettait à ces deux productions de circuler librement, non seulement de chaque côté du Rhin, mais aussi vers l’Italie et le Benelux. Cette coopération économique était surveillée par une Haute Autorité Commune, composée par des représentants des six pays membres. Mais en 1954, le plan Pleven qui proposait une Communauté Européenne de Défense (CED) fut rejeté par la France, où les Gaullistes et les Communistes, notamment, ont refusé un réarmement allemand, même dans le cadre atlantique. Cet échec rend, donc, plus difficile la construction européenne, et ce n’est qu’en mars 1957 qu’est signé le traité de Rome qui prévoit à terme un véritable « marché commun » européen, libéré de toute entrave douanière. L’engagement de J.Monnet et de R.Schuman avait été le bon ; le pari sur un rapprochement franco-allemand était bien la condition même de la construction d’une « nouvelle Europe ». La Ve République, avec de Gaulle, ne fera que confirmer le choix de ces hommes de la IVe République.

 

Publié dans explication de document, Union européenne/Europe de l'est | Pas de Commentaire »

1234
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...